Skip to main content

STRASBOURG : Le président Calviño se félicite du soutien …

Print Friendly, PDF & Email
Floriane Dumont
29 Fév 2024

Partager :

STRASBOURG : Le président Calviño se félicite du soutien apporté aux activités de la BEI

Le président Calviño se félicite du soutien apporté aux activités de la BEI et fait part des priorités stratégiques du Groupe BEI au Parlement européen à Strasbourg.

  • Les membres du Parlement votent une résolution sur les activités financières de la BEI et expriment leur ferme soutien.
  • L’engagement doit se poursuivre, sur la base d’un objectif commun visant à maximiser l’impact des ressources et du potentiel de la BEI.
  • Les présidents de la BEI et du Parlement européen signent un protocole d’accord en vue des élections européennes de juin. 

La présidente Nadia Calviño a présenté aujourd’hui à Strasbourg la nouvelle stratégie ambitieuse du Groupe de la Banque européenne d’investissement (BEI), qui présente huit priorités stratégiques en matière de financement et de soutien. Au cours de leur session plénière, les membres du Parlement ont voté une résolution sur les activités financières de la BEI, dans laquelle le Parlement exprime son ferme soutien au rôle du Groupe BEI en tant qu’instrument essentiel pour la réalisation des objectifs politiques de l’UE.

« Je me félicite du soutien apporté par le Parlement européen au Groupe BEI en tant que bras financier de l’UE. Notre partenariat avec le Parlement en tant qu’organe démocratique de l’Union élu au suffrage direct est inestimable. La nouvelle stratégie du Groupe BEI, approuvée aujourd’hui par les membres du Parlement et par les ministres des Finances de l’UE lors du Conseil informel des affaires économiques et financières (Ecofin) de la semaine dernière, mettra l’accent sur le climat, la compétitivité et la cohésion, des leviers indissociables pour faire de la transition verte et numérique un succès européen.

Le débat a fait suite à un dialogue intense et continu entre le nouveau président du Groupe BEI et les actionnaires de la Banque, au cours duquel M. Calviño s’est rendu dans plusieurs capitales de l’UE et a rencontré des ministres et des chefs de gouvernement. La semaine dernière, les ministres des Finances de l’UE ont approuvé la stratégie et les huit priorités fondamentales définies par le président Calviño lors d’une réunion du Conseil Ecofin à Gand, fixant ainsi le cadre des initiatives futures.

Cette stratégie vise à s’appuyer sur les atouts du Groupe BEI et à déployer tout le potentiel de l’institution. Dans son allocution prononcée aujourd’hui devant les législateurs de l’UE, Mme Calviño a réaffirmé que l’essentiel de l’activité du Groupe BEI devait se concentrer sur les domaines suivants :

  • Consolider la position de la BEI en tant que banque du climat, en atteignant l’objectif de soutenir 1 000 milliards d’euros d’investissements verts au cours de la décennie cruciale jusqu’en 2030 et en consacrant au moins la moitié de son financement annuel à l’action en faveur du climat et au développement durable.
  • Accélérer la numérisation et l’innovation technologique. Cela comprend le lancement d’un nouveau Fonds pour l’accélération des technologies stratégiques et de la résilience économique (FASTER), afin de soutenir les investissements dans les puces, l’IA, les sciences de la vie et les matériaux avancés.
  • Renforcer le rôle du Groupe BEI dans les domaines de la défense et de la sécurité, la BEI étant prête à faire davantage pour contribuer à la sécurité, à la protection et à la dissuasion en Europe.
  • Poursuivre le soutien ferme à l’investissement dans les régions de la cohésion , où près de la moitié des prêts de la BEI à l’intérieur de l’Union européenne sont déjà engagés, y compris pour des projets de transition juste .
  • Développer des financements innovants pour l’agriculture et la bioéconomie, afin de maximiser l’impact des instruments existants et de développer de nouveaux produits phares tels que des systèmes d’assurance ou de réduction des risques pour les agriculteurs européens.
  • Renforcer le soutien aux infrastructures sociales, y compris les soins de santé, l’éducation et le logement abordable.
  • Utiliser les ressources, l’expertise et le statut de la BEI en matière de marchés de capitaux à l’appui de l’approfondissement de l’ union des marchés de capitaux.
  • Concentrer les activités de la BEI à l’extérieur de l’UE sur l’Ukraine, le processus d’élargissement et les pays voisins , ainsi que sur les projets Global Gateway .

Avant le débat, le président Calviño a également signé un protocole d’accord avec la présidente du Parlement européen, Roberta Metsola , afin de renforcer et d’intensifier la collaboration avant les prochaines élections européennes de juin. La collaboration se concentre sur des activités de communication et de sensibilisation visant à favoriser une meilleure compréhension de la valeur ajoutée de l’Union européenne pour ses citoyens et à encourager les citoyens à utiliser leur vote.

Retrouvez le discours d’ouverture du président Calviño ici.

Informations générales

La Banque européenne d’investissement (BEI) est l’institution de financement à long terme de l’Union européenne détenue par ses États membres. La BEI finance des investissements judicieux qui contribuent à la réalisation des objectifs de l’UE. Les projets de la BEI renforcent la compétitivité, stimulent l’innovation, promeuvent le développement durable, renforcent la cohésion sociale et territoriale et soutiennent une transition juste et rapide vers la neutralité climatique.

Le Groupe BEI, qui comprend également le Fonds européen d’investissement (FEI), a signé un total de 88 milliards d’euros de nouveaux financements en faveur de plus de 900 projets en 2023. Ces engagements devraient mobiliser environ 320 milliards d’euros d’investissements, soutenant 400 000 entreprises et 5,4 millions d’emplois.

Tous les projets financés par le Groupe BEI sont conformes à l’Accord de Paris sur le climat. Le Groupe BEI ne finance pas d’investissements dans les combustibles fossiles. Nous sommes sur la bonne voie pour tenir notre engagement de soutenir 1 000 milliards d’euros d’investissements dans le climat et la durabilité environnementale au cours de la décennie jusqu’en 2030, comme promis dans notre feuille de route de la Banque du climat. Plus de la moitié des financements annuels du Groupe BEI sont consacrés à des projets qui contribuent directement à l’atténuation et à l’adaptation au changement climatique, ainsi qu’à l’assainissement de l’environnement.

Environ la moitié des financements de la BEI au sein de l’Union européenne sont destinés aux régions de la cohésion, où le revenu par habitant est le plus faible. Cela souligne l’engagement de la Banque à favoriser une croissance inclusive et la convergence des niveaux de vie.