Skip to main content

PARIS : Quelle réglementation pour l’origine géographique…

Print Friendly, PDF & Email

Partager :

PARIS : Quelle réglementation pour l’origine géographique des produits alimentaires ?

D’où viennent vraiment les produits que vous consommez ?

De plus en plus de Français font attention à l’origine de leurs aliments pour des considérations écologiques et économiques. Vous souhaitez connaître les règles qui définissent la provenance des produits alimentaires ? On fait le point.

Fruits et légumes

L’indication d’origine est obligatoire pour tous les fruits et légumes. La provenance des fruits et légumes vendus au détail doit être affichée en caractères d’une taille égale à celle du prix.

Viandes

Viande bovine

Qu’elle soit ou non préemballée, plusieurs informations doivent obligatoirement être indiqués dans les commerces. Il s’agit du :

  • lieu de naissance,
  • lieu d’élevage,
  • et du lieu d’abattage.

La mention de l’origine signifie que les lieux de naissance, d’élevage et d’abattage sont situés dans le même pays.

Ainsi, les professionnels doivent indiquer :

  • « origine : (nom du pays) » lorsque l’animal est né élevé et abattu dans un même pays,
  • ou « né : (nom du pays de naissance), élevé : (nom du ou des pays d’élevage) et abattu : (nom du pays d’abattage) ».

D’autres informations liées à la traçabilité et l’étiquetage de la viande bovine sont obligatoires. Dans les commerces, il doit être indiqué :

  • un numéro assurant le lien entre le produit et l’animal ou le groupe d’animaux dont il est issu,
  • le pays d’abattage et le numéro d’agrément de l’abattoir,
  • le pays de découpage et le numéro d’agrément de l’atelier de découpe.

Retrouvez plus de détails sur la traçabilité de la viande bovine

Viandes porcines, ovines, caprines et volailles

L’indication de l’origine est obligatoire pour les viandes préemballées des espèces porcine, ovine, caprine, ainsi que pour la volaille. Plus précisément, les lieux d’élevage et d’abattage doivent être obligatoirement mentionnés. Le lieu de naissance est en revanche facultatif.

Indication de l’origine des viandes, le cas particuliers des restaurants

Viandes achetées crues et préparées sur place par le restaurateur

  • Depuis 2002, les établissements de restauration hors domicile ont l’obligation d’informer leurs clients de l’origine de la viande bovine. Cette obligation a été étendue, à titre expérimental jusqu’au 29 février 2024, aux viandes porcines, ovines et de volailles.
  • Depuis le 1er octobre 2023, ces obligations ont été étendues aux établissements ne proposant que des repas à emporter ou à livrer. Ainsi, à l’instar des établissements de restauration traditionnels, ces établissements doivent désormais informer leurs clients sur l’origine des viandes servies.
  • Un projet de décret en vue de pérenniser l’application de ces obligations aux viandes ovine, porcine et de volaille est en cours d’adoption. En ce qui concerne la viande bovine, l’obligation d’affichage de l’origine est elle toujours en vigueur.
  • Ainsi, pour la viande bovine, les établissements de restauration doivent indiquer les lieux de naissance, d’élevage et d’abattage. La mention de l’origine signifie que les lieux de naissance, d’élevage et d’abattage sont situés dans le même pays. Ainsi doit être indiqué « origine : (nom du pays) » lorsque l’animal est né, élevé et abattu dans un même pays, ou « né : (nom du pays de naissance), élevé : (nom du ou des pays d’élevage) et abattu : (nom du pays d’abattage).

LIRE LA SUITE