Skip to main content

MARSEILLE : Kaporal annonce sa sortie du Redressement Jud…

Print Friendly, PDF & Email
Floriane Dumont
7 Mai 2024

Partager :

MARSEILLE : Kaporal annonce sa sortie du Redressement Judiciaire

Kaporal, est heureux d’annoncer la conclusion réussie de son processus de redressement judiciaire par délibéré officiel ce jour du tribunal de commerce marseillais suite à l’audience du 28 mars dernier.

Le redressement judiciaire a permis à Kaporal de restructurer ses opérations, consolider ses ressources et renforcer ses fondations pour assurer sa stabilité à long terme.

« Nous sommes ravis d’avoir franchi cette étape cruciale dans le parcours de notre entreprise. Nous tenons à remercier nos employés, partenaires commerciaux et clients pour leur soutien indéfectible tout au long de cette période. Ainsi que nos Co investisseurs et toutes les personnes de la procédure ayant eu confiance dans notre Business Model. » déclare Nicolas Ciccione l’un des dirigeants de Kaporal.

La Direction reste engagée dans son plan de continuation validé par le Tribunal de Commerce de Marseille et n’est plus soumise à la procédure collective de Redressement Judiciaire.

Depuis son placement en période d’observation et redressement judiciaire en mars 2023, Kaporal a émergé plus forte et mieux positionnée suite à l’offre de reprise en juillet dernier par Thierry Bongiovanni, Nicolas Ciccione et Réginald Labbe.

Remerciements :

Le CSE KAPORAL et l’ensemble des collaborateurs siège et réseau,
Nos conseils Maître Fabrice Girard et Maître Jeremie Battino du cabinet Enthoven & Girard, ainsi que Paul Lederlin, Axel Raubert et Damien Novel du cabinet 8Advisory.

Les administrateurs judiciaires : Maître Vincent Gillibert et Benjamin Silve, ainsi que Maître Fréderic Abitbol et Rodolphe Vaillant

Les mandataires judiciaires : Maître Hamida Radhouani et Maître Simon Laure et leurs équipes Les juges commissaires : Messieurs Alain Brunello et Jacques Attas
Ainsi que les représentants de la DREETS, des AGS et de nos partenaires financiers.
Merci à l’ensemble du Tribunal de Commerce de Marseille.