Skip to main content

AIX EN PROVENCE : Évasion culturelle, les festivals d’été…

Print Friendly, PDF & Email

Partager :

AIX EN PROVENCE : Évasion culturelle, les festivals d’été avec Arts et Vie

La saison des festivals approche, cette année c’est décidé on s’occupe de réserver ses places, son hébergement, ses transports, son itinéraire …

Ou bien on choisit une solution simple et sûre, avec les escapades et séjours festivals « clefs en main » d’Arts et Vie qui incluent les spectacles, les visites de sites, les trajets, les guides, l’hébergement et un accompagnateur Arts et Vie tout au long du voyage. Les soirées sont consacrées aux spectacles et les journées à la découverte de la région, avec un contenu culturel sur lequel Arts et Vie s’engage.

L’offre couvre un large éventail. En Italie, c’est Vérone et son festival d’opéra, Stresa et les grands compositeurs, au bord du lac majeur, les Pouilles et le festival de musique classique et lyrique de la Vallée d’Itria, Verdi à Parme … En Allemagne c’est Bach à Leipzig ; en Pologne, Chopin et son Europe à Varsovie ; en Grande Bretagne, le festival d’été des Proms de Londres.

La France n’est pas en reste avec festival Interceltique de Lorient, La Musique sacrée à Rocamadour ; Les Rencontres musicales d’Évian ; Chopin à Nohant ; le piano à La Roque d’Anthéron. À Marciac, le jazz swingue jusqu’au bout de la nuit ; à Avignon, c’est la passion du théâtre, entre festivals In et Off … Et des nouveautés pour 2024, telles le festival Beethoven de Bonn, le festival Rossini de Pesaro.

Festival Beethoven de Bonn, Allemagne, Rhénanie

L’Allemagne est l’une des spécialités d’Arts et Vie qui y propose régulièrement de nouveaux voyages et programmes, pour la première fois cette année, le Festival Beethoven de Bonn. Une bonne nouvelle pour ceux qui aiment Beethoven et sont attirés par la Rhénanie.

À Bonn, on part sur les traces de Ludwig van Beethoven pour visiter sa maison natale qui conserve, entre autres, son dernier piano-forte, des partitions originales, ses cornets acoustiques, ses bésicles, puis, l’église Saint-Rémi où il fut baptisé. Plusieurs places sont ornées de bustes représentant le compositeur qui reste une source d’inspiration pour les sculpteurs. On se balade ensuite le long du Rhin et dans la vieille ville : la Marktplatz, l’ancien hôtel de ville, l’ancienne résidence des princes-électeurs, la cathédrale et son cloître roman.

À Cologne, on visite la superbe cathédrale gothique avant de s’attarder au musée Wallraf-Richartz, conçu en 2001 par l’architecte Oswald Mathias Ungers et réputé pour sa collection de chefs d’œuvre de l’École de Cologne. À Brühl, on succombe au charme rococo du château d’Augustusburg et du pavillon de Falkenlust, classés au patrimoine mondial de l’Unesco. À Düsseldorf, c’est une promenade dans la vieille ville, avec la maison natale de Heinrich Heine, puis, du quartier du Medienhafen où la modernité cohabite harmonieusement avec l’atmosphère typique du port.

Le long de la Moselle, coup de cœur pour le château d’Eltz qui semble tout droit sorti d’un conte de fées, puis c’est Coblence, au confluent de la Moselle et du Rhin. Dernière étape, Aix-la-Chapelle, où plane le souvenir de Charlemagne enseveli en 814 à la Chapelle Palatine.

– Avec 3 concerts en soirée dans le cadre du festival

https://www.artsetvie.com/festival/allemagne/festival-beethoven-de-bonn-1929.html
Séjour festival 7 jours / 6 nuits, du 4 au 10 septembre, 2 330 €/pers

Festival International de piano de La Roque d’Anthéron, en Provence

Depuis 1980, les amoureux du piano se retrouvent en août à la Roque d’Anthéron pour des concerts inoubliables sous les platanes du parc du Château de Florans. Arts et Vie propose de conjuguer le plaisir des récitals et la découverte d’une Provence multiple, sous la houlette d’Hélène Novaresio, conférencière.

Aix-en-Provence offre un port d’attache idéal. On flâne à l’ombre des platanes du Cours Mirabeau bordé d’hôtels particuliers en pierre de taille dorée, avant de découvrir l’exposition Bonnard et le Japon à l’hôtel de Caumont. Ce sont ensuite la Place d’Albertas, l’hôtel de ville, la cathédrale Saint-Sauveur, le musée Granet et sa série d’œuvres de Cézanne. Une après-midi est consacrée aux sites cézanniens: le château du Tholonet, la montagne Saint Victoire, le domaine de la Marguerite. La vie du peintre aixois se déroule au fil de ces lieux immortalisés dans ses toiles.

Autre ambiance à Marseille, la vue sur la Méditerranée depuis la basilique de Notre-Dame-de-la-Garde est sublime, le quartier du Panier séduit par son charme, ses ruelles ses artisans d’art, ses boutiques branchées. Sur le chemin du MUCEM, on s’arrête à la Cathédrale de La Major dont le style néo-byzantin fait écho à celui de la « bonne mère ». L’architecte de ces deux églises avait un nom prédestiné, Émile Espérandieu !

À Arles, c’est la Provence romaine qui s’invite, avec l’amphithéâtre et le théâtre antique, l’art roman avec la cathédrale Saint-Trophime, et la Provence de Frédéric Mistral au Museon Arlaten. Créé fin XIX° par l’écrivain félibrige, ce musée met en scène les traditions provençales. Il vient de faire l’objet d’une rénovation dont le point d’orgue est l’escalier contemporain décoré par le couturier Christian Lacroix.

– Avec 5 concerts en 1ère catégorie au Parc Florans et 1 concert à Aix-en-Provence

https://www.artsetvie.com/sejour/france/sejour-en-france-festival-de-la-roque-d-antheron-294.html
Séjour 8J/7Nn du 18 au 24 août : à partir de 1 960 €/pers

Festival Rossini de Pesaro, Italie, région des Marches

Au bord de la mer adriatique, Pesaro, ville natale de Rossini, abrite chaque été un festival dédié au compositeur du Barbier de Séville. Des amateurs d’art lyrique du monde entier s’y retrouvent pour communier autour d’œuvres connues et de « pépites » rarement jouées.

Arts et Vie propose de prendre racine ici pendant 6 nuits. Le temps de s’imprégner du cadre qui vit naître le maestro et de découvrir la région environnante et son patrimoine urbain : Ravenne, Urbino, Ancône, sans oublier l’étonnante république de San Marino.

Le séjour s’ouvre avec la visite du cœur historique de Pesaro, la piazza del Popolo dominée par le Palais ducal, la via San Francesco, la via Rossini, la maison natale du musicien … On met ensuite le cap vers San Marino, son Palazzo pubblico et sa citadelle, les villages médiévaux de Jesi et de Gradara, Ancône et son centre historique, Urbino la “ville idéale” de la Renaissance au centre historique classé au patrimoine mondial de l’Unesco qui abrite, notamment, la maison du peintre Raphael et sa pinacothèque …

À Ravenne on s’émerveille de la virtuosité des artistes qui réalisèrent les somptueuses mosaïques d’influence byzantine ornant les basiliques de San Vitale, de Sant’Apollinare Nuovo et de Sant’Apollinare in Classe et les mausolées de Galla Placidia et de Théodoric.

– Les opéras :

19 août au Pala Scavolini : Bianca e Falliero, sous la direction de Roberto Abbado
20 août au Vitrifrigo Arena : Ermione, sous la direction de Michele Mariotti
22 août au Vitrifrigo Arena : Le Barbier de Séville, sous la direction de Lorenzo Passerini

https://www.artsetvie.com/sejour/italie-sauf-sicile/festival-rossini-a-pesaro-284.html
Séjour 7J/6Nn du 18 au 24 août : 2 790 €/pers au départ de Paris

Nohant Festival Chopin, en Berry

« Chopin et ses contemporains », tel est le Thème de la 58e édition de ce festival qui accueille des musiciens remarquables, au sein de la Bergerie-auditorium du domaine de George Sand.

Pendant 8 ans, George Sand et Frédéric Chopin se sont aimés, éloignés, retrouvés. Dans cette rencontre entre la musique et la littérature, quelle influence cette relation eut elle sur leurs œuvres respectives ? Ce fut en tout cas une période féconde pour Chopin qui composa de nombreuses œuvres lorsqu’il résidait dans la maison de la romancière à Nohant.

Ce séjour est l’occasion de découvrir les lieux qui les inspirèrent, tout en assistant à des concerts exceptionnels. En chemin, on fait même une rencontre inattendue avec l’univers du cinéaste Jacques Tati.

A Nohant, on visite de la maison de la romancière transformée en musée. Puis, ce sont les châteaux de Boussac et Sarzay, le bois de Chanteloube où se cache la Mare au diable, le Petit Coudray, une maison forte du moyen âge qui abrita les amours de Jules Sandeau et George Sand, avant sa rencontre avec Chopin. Le château de La Motte-Feuilly a été immortalisé par la romancière dans le roman Les Beaux Messieurs de Bois-Doré. À l’église Saint-Martin, c’est grâce à son intervention et à celle de Prosper Mérimée que les splendides fresques du XIII° siècle furent préservées.

Quant à la villa Algira située à Gargilesse, l’un des Plus Beaux Villages de France, c’est une maison paysanne où l’auteure aimait à se réfugier. Au programme également, le château de Boussac où George Sand résida à plusieurs reprises et qui servit de cadre à son premier roman champêtre, Jeanne, et le village de Sainte-Sévère-sur-Indre, évoqué dans Les Maîtres sonneurs et immortalisé par Jacques Tati qui y tourna Jour de fête. La visite de la maison de Jour de fête permet de revivre l’histoire du tournage.
– Avec 2 concerts dans le cadre du Nohant Festival Chopin et 1 concert privé, Cyril Huvé, Victoire de la musique classique 2010 dans sa maison d’artiste de Chassignolles, la Grange aux Pianos (sous réserve)

https://www.artsetvie.com/escapade/france/escapade-en-france-au-pays-de-george-sand-246.html
Escapade 4 jours/3 nuits, du 14 au 17 juin : à partir de 910 €/pers

Festival Interceltique de Lorient, en Morbihan

650 000 spectateurs pour un festival devenu « la » référence en matière de musique celtique d’hier et d’aujourd’hui. Folk, rock, jazz, chants millénaires, ici l’éclectisme est de rigueur mais le public s’enflamme avec la même ardeur au rythme de la musique.

Arts et Vie propose de s’installer à Vannes. De là, on rayonne à la découverte de la Bretagne sud et centre, et l’on profite du Festival de Lorient. On visite à pied la capitale du golfe du Morbihan et ses beaux ensembles d’architecture médiévale et Renaissance. Puis c’est Rochefort-en-Terre, un des Plus Beaux Villages de France, Le Faouët, avec les chapelles de Saint-Fiacre et Sainte-Barbe, et le musée des Beaux-Arts.

Après une mini croisière sur la ria d’Étel, on atteint Port Louis où l’on visite le musée de la Compagnie des Indes et le musée de la Marine. À Josselin, c’est le château des ducs de Rohan. Et l’on s’attarde ensuite au domaine du Kerguéhennec qui abrite un parc de sculptures contemporaines.

Trois grands spectacles au festival
– La Grande Nuit de l’Ecosse
– Horizons celtiques
– La Grande Parade des nations celtes

https://www.artsetvie.com/sejour/france/sejours-en-france-festival-interceltique-de-lorient-496.html
Séjour 7J/6N du 10 au 16 août : 1 490 €/pers

SOURCE : InfoTravel.