Skip to main content

VAL D’ISERE : La Ville se lance dans l’IA au …

Print Friendly, PDF & Email
Floriane Dumont
2 Mar 2024

Partager :

VAL D’ISERE : La Ville se lance dans l’IA au service de l’expérience client

Avec la récente rénovation de l’espace d’accueil de son Office de Tourisme, Val d’Isère s’est lancé dans l’IA générative pour répondre aux questions des visiteurs avec Val-e, un agent conversationnel issu de la technologie ChatGPT.

L’utilisation de l’IA pour renseigner est une grande première dans le milieu des destinations touristiques. Au cœur de l’Office de Tourisme, Val-e permet aux visiteurs de se renseigner rapidement et en autonomie depuis une borne digitale. Sur le site valdisere.com, il apparait comme un chatbot aux connaissances démultipliées, alimenté par la base de données touristiques Apidae. Cette innovation annoncée il y a quelques mois par Christophe Lavaut, directeur général de Val d’Isère Tourisme a pour objectif d’améliorer l’expérience client : « L’idée de base était de proposer à nos clients une solution rapide pour trouver l’information sans parcourir les 300 pages de notre site web, ou même une brochure papier de 80 pages : horaires des bus, quantité de neige tombée, restaurants où manger une raclette etc. ».

Une enquête de satisfaction précédemment menée avait identifié l’accès à l’information sur place comme point bloquant pour les clients de la destination de montagne. En repensant sa zone d’accueil touristique, Val d’Isère Tourisme a également repensé ses canaux d’information et utilisé la technologie montante de l’IA pour créer Val-e. Ce nouvel agent conversationnel a été développé par l’entreprise marseillaise Deeplayer AI qui pilote le projet depuis l’été 2023. « Cette intelligence artificielle réfléchit à ce qu’on lui demande et va chercher une information exploitable. » explique Anis Ayari, le fondateur de Deeplayer. Val-e a été un cas pratique de développement pour la startup, et même si après 5 mois de travail l’outil reste à peaufiner, plusieurs acteurs du tourisme commencent à s’y intéresser. Depuis fin janvier 2024, cette innovation embarque des fonctions vocales qui permettent aux visiteurs d’interagir avec l’agent conversationnel à l’écrit comme à l’oral depuis la borne digitale à l’Office de Tourisme. Les prochains développements permettront d’intégrer des images aux réponses.

En vidéo : L’IA débarque à Val d’Isère