Skip to main content

PARIS : Une résine biosourcée pour les panneaux en bois

Print Friendly, PDF & Email

Partager :

PARIS : Une résine biosourcée pour les panneaux en bois

Les panneaux composites à base de bois sont utilisés partout dans la construction et l’ameublement.

Mais la filière fait face à un défi de taille : s’affranchir des résines d’origine fossile qui servent de « colle » dans la fabrication des panneaux. C’est pourquoi l’entreprise Panneaux de Corrèze, Evertree et l’Institut FCBA ont créé Next®, un panneau éco-conçu avec une résine végétale.

Quelle est l’origine du projet ?

Aujourd’hui, le secteur de la construction et l’ameublement produit près de 45 millions de m3 de panneaux de bois par an en Europe, nécessitant 3 millions de tonnes de résine pétro-sourcée pour les coller. Le projet, lancé en 2019, a donc cherché à « verdir » les panneaux en bois en créant un système adhésif biosourcé compétitif et éco-conçu à partir de matières premières végétales. L’objectif : prouver aux professionnels de la construction et de l’ameublement qu’un panneau fabriqué avec cette résine était non seulement aussi performant qu’un panneau « classique », mais aussi meilleur pour l’environnement et la qualité de l’air intérieur.

Une innovation collaborative

Ce projet est le fruit du travail de trois partenaires. Evertree, une filiale du groupe AVRIL, a été coordinateur du projet et fournisseur de la résine biosourcée. L’Institut technologique FCBA, centre technique des filières Forêt-Bois et Ameublement, a travaillé sur la problématique de la qualité de l’air intérieur et sur l’analyse du cycle de vie du produit. L’entreprise Panneaux de Corrèze, qui produit 152 000m3 de panneaux à base de fibres de bois par an, a validé la mise en œuvre du nouveau système adhésif sans formaldéhyde, ni isocyanate (composant principal des résines utilisées pour l’ameublement et la construction) ajoutés. Ce projet a été financé via l’Appel à Projets (AAP) Matériaux et chimie biosourcés 2018-2021 de l’ADEME, qui a investi 2,2 millions d’euros sur les 4,7 millions du budget total. 3 ans après son lancement, mission accomplie : l’entreprise Panneaux de Corrèze met sur le marché « une technologie biosourcée et brevetée de résine végétale et une fibre de bois 100 % naturelle ».

Une résine naturelle ET efficace

C’est la force de ce panneau plus écologique : la nouvelle résine est conçue à partir de résidus inutilisés d’arbres, de colza et de tournesol garantis sans OGM, tous en provenance de l’Hexagone. Baptisée « Green Ultimate », elle permet de réduire de 60 % l’impact carbone du processus de collage d’un panneau en bois par rapport à une résine d’origine fossile !

Et demain ?

Panneaux de Corrèze continue sa transition écologique en travaillant sur un projet de chaudière biomasse et de séchoir. Lancé en 2023, ce projet lauréat de l’AAP Biomasse Chaleur pour l’Industrie du Bois de l’ADEME est en cours et vise à supprimer la quasi-totalité des émissions de CO2 liées à la consommation de gaz naturel de l’entreprise.

SOURCE : ADEME INFOS.