Skip to main content

PARIS : Thai Airways va installer des sièges Royal Silk d…

Print Friendly, PDF & Email
Floriane Dumont
8 Mar 2024

Partager :

PARIS : Thai Airways va installer des sièges Royal Silk dans ses A320

Thai Airways, la compagnie aérienne membre de Star Alliance a confirmé qu’elle installerait des fauteuils inclinables Royal Silk en classe affaires dans une configuration 2-2 sur son Airbus A320 hérité de Thai Smile.

Ces avions, les premiers avions monocouloirs de la flotte de THAI depuis des décennies, sont déployés sur les routes intérieures du transporteur et sur certaines destinations régionales.

Lorsque Thai Airways a intégré la filiale Thai Smile dans ses opérations principales, elle a également repris les A320 de Thai Smile. Au début, elle a conservé la cabine « premium » de Thai Smile sur l’avion avec une configuration 3-3 soit un siège central bloqué en Royal Silk, mais cette disposition s’est avérée impopulaire auprès de ses passagers.

Par ailleurs, Thai Airways poursuit son expansion rapide conformément à son plan de réhabilitation. Thai Airways va ajouter trois Airbus A350-900 supplémentairesau cours du premier trimestre en cours.

La compagnie aérienne nationale thaïlandaise s’est récemment engagée à passer une commande ferme de 45 Boeing 787 Dreamliner, plus 35 options, et elle a également signé des contrats de location pour des A350-900, 787-9 supplémentaires et son premier avion A321 neo.

THAI a récemment annoncé qu’elle augmenterait la fréquence de ses vols vers Sydney, Taipei, Tokyo, Kunming, Chengdu et Phuket au cours du programme de vols été 2024 et reprendrait les vols vers Perth et Colombo à partir du 31 mars, ainsi que vers Milan et Oslo à partir du 1er juillet.

La compagnie aérienne basée à Bangkok a en outre confirmé qu’elle prévoyait de lancer une nouvelle route vers Kochi, en Inde.

L’Inde se classe parmi les « cinq premiers » marchés touristiques récepteurs de la Thaïlande, tout comme la Chine et la Russie, et la Thaïlande a récemment signé un accord avec ces deux dernières autorisant des séjours allant jusqu’à 90 jours afin de stimuler davantage le tourisme, tandis que les Indiens bénéficient actuellement d’une exemption de visa.

SOURCE : Business Travel