Skip to main content

PARIS : Pourquoi la France connaît-elle une désertificati…

Print Friendly, PDF & Email
Floriane Dumont
27 Fév 2024

Partager :

PARIS : Pourquoi la France connaît-elle une désertification médicale ?

Désert médical : trouver un médecin près de chez soi peut être un calvaire.

Plus de 230 000 médecins étaient actifs en France au 1er janvier 2023, soit 8% de plus qu’en 2010(1). Et pourtant, trouver un médecin près de chez soi est un véritable calvaire pour de nombreux Français… Et pour ceux qui sont suivis, le délai moyen de rendez-vous peut être très long. Les déserts médicaux sont une réalité en France : panorama de la situation…

Pourquoi la France connaît-elle une désertification médicale ?

En France, depuis 2010, le nombre de médecins actifs n’a pas baissé… Il a au contraire augmenté (+8% entre 2010 et 2023(1)).
Alors pourquoi parle-t-on de déserts médicaux ? 3 explications :

Il y a davantage de médecins aujourd’hui, mais la France manque de médecins généralistes.
Ils représentaient 48% des médecins en activité en 2010. Ils ne sont plus que 43% en 2023(1).

Près d’un médecin sur 10 en 2023 est un médecin retraité en activité qui exerce en cumul emploi-retraite. Si l’on ajoute les médecins intermittents, on arrive à 16%(1). Or, ces professionnels de santé restent là « pour aider » mais ne travaillent pas à temps complet.

La répartition des médecins sur le territoire est très inégale : certaines régions sont bien dotées, d’autres manquent cruellement de médecins.
Ainsi, les régions les plus densément peuplées comptent les proportions de médecins actifs réguliers les plus importantes, à l’instar de l’Ile de France (20,1 %) ou de l’Auvergne Rhône Alpes (12,1%)(1).

RÉSULTAT

30% de la population française vit dans un désert médical(2).

1,6 million de Français renoncent chaque année à des soins médicaux(2).

Des difficultés à trouver un médecin traitant

« Le médecin que j’ai appelé n’accepte pas de nouveaux patients… »
C’est une phrase que l’on entend souvent en France depuis quelques années. Trouver un médecin généraliste qui prend de nouveaux patients est digne dans certains départements d’un parcours du combattant. Alors si en plus on rajoute la donnée « près de chez soi », la bataille est souvent « perdue d’avance ».
Résultat ? Près de 6 millions de Français n’ont pas de médecin traitant, soit un Français sur 10 de plus de 17 ans(2).

Des médecins généralistes inégalement répartis
La densité médicale est le rapport entre le nombre de professionnels de santé et le nombre d’habitants d’un territoire. Elle permet d’indiquer si une zone est assez pourvue en médecins ou si elle en manque.
Et le constat est implacable : certains départements français n’ont pas assez de médecins généralistes. C’est le cas des territoires situés dans le centre du pays. Les zones littorales et frontalières sont quant à elles, mieux dotées.
Dans la carte ci-dessous(3), plus le département est en couleur claire, plus la densité médicale de médecins généralistes est faible. Leur nombre est insuffisant pour servir la population.

LIRE LA SUITE

SOURCE : SARL JPC2A