Skip to main content

PARIS : Plus vertes les vacances en Nouvelle-Aquitaine !

Print Friendly, PDF & Email
Floriane Dumont
26 Jan 2024

Partager :

PARIS : Plus vertes les vacances en Nouvelle-Aquitaine !

Comment décarboner efficacement le tourisme en Nouvelle Aquitaine ?

Réponse : grâce aux entreprises qui proposent des solutions innovantes aux acteurs du tourisme afin de réduire leur impact environnemental. En 2023, plusieurs entreprises ont été aidées par le Tourisme Lab Nouvelle-Aquitaine, soutenu par l’ADEME. Décryptage.

Le tourisme, n°1 en Nouvelle Aquitaine

Hautement stratégique pour la Nouvelle-Aquitaine, le tourisme est la 1re filière économique de la région, avec 142 000 emplois directs et indirects, 12,3 milliards d’euros de dépenses directes (hors transport) et une consommation touristique équivalente à 9 % du PIB régional. Le Tourisme Lab Nouvelle-Aquitaine est né dans ce contexte à l’initiative de la Région Nouvelle-Aquitaine. Il est aujourd’hui porté par l’Agence de Développement et Innovation de Nouvelle-Aquitaine ADI N-A pour le compte de ses membres fondateurs que sont l’ensemble des têtes de réseaux de la filière. Face à l’afflux de touristes chaque année, ce laboratoire d’innovation touristique et accélérateur de projets territoriaux s’est fixé une mission : accompagner TOUTES les entreprises innovantes, de la start-up au grand groupe, qui permettent de développer un tourisme plus durable. Et ça marche ! Depuis son lancement, une cinquantaine d’entreprises touristiques ont été soutenues dans leur transition écologique, dont 8 en 2024. La feuille de route est tracée : il faut faire émerger des projets ambitieux de tourisme durable à fort ancrage territorial et accélérer la transition écologique du secteur.

Pourquoi ça fonctionne si bien ?

Le Tourisme Lab Nouvelle-Aquitaine est apparu dans une période de repositionnement du secteur touristique. Le Covid-19 ayant mis un coup d’arrêt au tourisme en 2020, les professionnels du secteur ont eu l’occasion de réfléchir à leur modèle. En 2018, ils étaient 18 % à constater une « plus grande sensibilité de leurs clients au tourisme durable ». En 2023, ce taux a grimpé à 24 %. Conscients de cette tendance à la hausse, les professionnels du tourisme se sont très vite emparés du sujet. En 2023, près d’1 sur 2 (45 %) déclarent proposer une offre de tourisme durable, soit 10 points de plus qu’en 2022.

1 promotion, 8 entreprises, 1 objectif

La Nouvelle-Aquitaine s’est fixé un objectif clair : devenir la première région durable de France. C’est notamment dans cette optique, qu’elle poursuit la collaboration débutée en 2021 avec l’ADEME dans le cadre du Hackathon du tourisme durable. En 2023, c’est un programme pour accélérer la transition de 8 entreprises touristiques innovantes en Nouvelle-Aquitaine qui a été lancé. Les entreprises sélectionnées auront un an pour repositionner leurs modèles, services et produits à la lumière du réchauffement climatique. Parmi elles, on retrouve notamment une plateforme recensant des habitats écoresponsables, un service d’organisation de séjours de groupe en van aménagé 100 % électrique, une écostation construite autour des mobilités douces… Résilience, réalisme et adaptation sont les maîtres mots du programme. Plusieurs autres actions seront déployées jusqu’en 2025, dont une rencontre sur le « Tourisme et l’adaptation au changement climatique » en février prochain. Affaire à suivre !

SOURCE : ADEME INFOS