Skip to main content

PARIS : NielsenIQ – Noël n’est pas au magasin ?

Print Friendly, PDF & Email
Floriane Dumont
20 Déc 2023

Partager :

PARIS : NielsenIQ – Noël n’est pas au magasin ?

Anne Sylvestre chantait: « Noël n’est pas au magasin, mais dans mon cœur et dans mes mains. Et si j’en prends la peine, ma tête est toute pleine ». 

A quelques jours de Noël, les Français s’apprêtent à finaliser les achats permettant de préparer leurs repas de fêtes. Dans le contexte inflationniste qui touche la grande consommation, les arbitrages de consommation concernent-ils également les produits festifs ?

Même si l’inflation continue de ralentir en cette fin d’année, et même si de plus en plus de références du PGC-FLS voient leur prix baisser depuis le mois de juin, les catégories typées Noël sont également concernées par la hausse des prix vs 2022 et donc, comme NielsenIQ l’avait déjà observé en 2022 à la même période, par la descente en gamme avec des arbitrages nets qui se font aux dépens de produits comme les champagnes, le foie gras, le saumon fumé ou les chocolats saisonniers et au profit d’alternatives plus accessibles en prix comme les mousseux, les pâtés, la truite fumé ou la confiserie de chocolat.