Skip to main content

PARIS : L’esprit olympique s’empare des Caf

Print Friendly, PDF & Email

Partager :

PARIS : L’esprit olympique s’empare des Caf

Les Jeux olympiques et paralympiques (JOP) de Paris 2024 ne sont pas uniquement l’aboutissement d’années de travail pour les athlètes professionnels.

C’est aussi l’occasion, pour les territoires, de mettre le sport en avant. Petit tour d’horizon, forcément non exhaustif, des célébrations, projets, actions qui s’organisent un peu partout dans le pays.

Les olympiades en villes

Le centre social et culturel de Pontault-Combault organise début mai ses « Inter Jeux’Nesse » : des épreuves sportives (BMX, crosse, escalade, entre autres) mais aussi des jeux et des quiz. À l’initiative de huit jeunes qui fréquentent le centre social, ce projet allie challenges sportifs, réflexion et cohésion dans le but de valoriser l’esprit d’équipe, la notion d’entraide, de solidarité et de complémentarité. Partout en France, les Caf soutiennent différents projets d’« olympiades ». La communauté de communes du Grand Saint-Émilionnais, labellisée « Terre de jeux 2024 », développe un projet en trois temps (avant les Jeux, « En attendant Paris 2024 » ; « Et maintenant Paris 2024 » ; et à partir d’octobre, « L’héritage Paris 2024 »). Plusieurs olympiades sont organisées avec et pour les 12-25 ans investis dans la vie locale, comme celles du 16 mars (photo), mais surtout après le passage de la flamme olympique dans la commune le 23 mai ! Une petite quarantaine de jeunes seront également accompagnés à Paris pour assister à quatre épreuves des Jeux. Ce type d’action n’est bien sûr pas réservé à la métropole : le centre social Belle-Eau, sur la commune de Capesterre-Belle-Eau, en Guadeloupe, organise des olympiades depuis 2023 et ambitionne également d’emmener des jeunes à Paris pour les Jeux.

La culture aussi est à l’honneur

La musique est aussi de la partie. Par exemple, le projet « La vie fantastique », réunira 320 enfants de l’orchestre Démos et une quinzaine de danseurs marseillais et aixois pour un spectacle créé spécialement pour les Jeux, et qui s’inscrira dans l’Olympiade culturelle (une programmation artistique et culturelle qui explore les liens entre l’art et le sport). Il sera présenté en deux fois : au Silo de Marseille le 6 mai et à la Philharmonie de Paris le 23 juin 2024, date de la Journée olympique. Le point d’accueil écoute jeunes (PAEJ) Tête à tête, à Rosny-sous- Bois, organise quant à lui l’exposition « Héros Academy ». Le principe est de prendre confiance en soi à travers trois types d’activités (créatives, cérébrales et sportives) pour que chacun découvre le héros qui sommeille en lui, notamment grâce à la pratique du sport au quotidien. Les Jeux sont vraiment l’occasion de monter différents types de rencontres puisque la fédération Mouvement rural de Vendée, conventionnée par la Caf 85, organise des « Univers-Cités rurales » du 30 mai au 2 juin sur le thème « Sport En-Jeux ». Au programme : des débats-réflexions sur l’activité physique et ses bienfaits, des conférences et des spectacles, mais aussi des jeux traditionnels, notamment auprès de jeunes en formation Bafa.

A savoir

Le label « Terre de Jeux »

Preuve que les JOP 2024 sont ceux de toute la France, le label « Terre de Jeux » valorise les collectivités territoriales qui oeuvrent pour une pratique du sport plus développée et inclusive. Les labellisés peuvent être des territoires (communes, régions, etc.) comme des acteurs du monde sportif (associations ou fédérations, par exemple).

SOURCE : La Newsletter de votre Caf n°119 – Juin 2024.