Skip to main content

MARSEILLE : La Région Sud, pilote d’une démarche éthique

Print Friendly, PDF & Email

Partager :

MARSEILLE : La Région Sud, pilote d’une démarche éthique

Formation des élus régionaux et des responsables publics locaux sur les conflits d’intérêt, la Région Sud, pilote d’une démarche éthique.

Aujourd’hui s’est tenu à l’Hôtel de Région une démarche inédite en France : une formation dédiée aux conflits d’intérêt pour l’ensemble des élus régionaux. En effet, lors de la Convention annuelle des Maires en novembre 2023, Didier MIGAUD, Président de la Haute Autorité pour la Transparence de la Vie Publique, avait présenté les missions de contrôles effectuées par la Haute Autorité afin de sécuriser l’action publique. C’est à cette occasion que Renaud MUSELIER, Président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, Président délégué de Régions de France, s’était engagé à proposer une formation dédiée à la question des conflits d’intérêts, à l’ensemble des élus de la Région.

La formation qui a eu lieu ce jour, fait de la Région Sud, la Région pilote dans le cadre d’une démarche éthique au bénéfice de l’ensemble des élus et cadres administratifs de la Région :

• En 2015, il s’agissait d’un engagement de campagne de Christian ESTROSI,
• Le 15 janvier 2016, un chapitre entier dédié à la déontologie est intégré dans le règlement intérieur de la Région et le Code de déontologie est adopté. S’en suit la création d’un poste de déontologue et d’une commission de déontologie dotée de statuts,
• Le 29 mai 2017, lors de l’élection de Renaud MUSELIER, il a réaffirmé que l’exercice du mandat régional serait placé sous le sceau de la probité et de la transparence,
• En 2021, à l’issue des élections régionales, le Président de la Région a de nouveau insisté sur la place centrale occupée par la Commission de déontologie, au sein de l’institution régionale, dans
la prévention des conflits d’intérêts.

Cette formation a réuni aujourd’hui de nombreux élus et cadres publics, en présence de :

• la Déontologue, Catherine HUSSON TROCHAIN,
• Maud D’ELBREIL, adjointe à la directrice juridique à la Haute Autorité pour la Transparence de la vie publique,
• Alexandre LESAGE, Chargé de mission à la Haute Autorité pour la Transparence de la vie publique
• et Virginie PIN, Vice-Présidente régionale.

« Aujourd’hui, grâce à la Commission de déontologie présidée par notre Déontologue, nous avons proposé une formation inédite ouverte à tous les élus en présentiel et distanciel. Notre région démontre par cette démarche éthique son implication forte. Je reste convaincu que c’est par la pédagogie que nous progresserons collectivement sur ces thématiques fondamentales dans un contexte parfois marqué par un sentiment de défiance vis-à-vis des élus de la République. En tant qu’élus locaux, nous avons une responsabilité particulière et un devoir d’exemplarité pour préserver la confiance de nos concitoyens en leurs élus et pour permettre à une nouvelle génération de s’engager au service de l’intérêt général » déclare Renaud MUSELIER, Président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, Président délégué de Régions de France.