Skip to main content

PARIS : La France commande le SNMG2 en Méditerranée

Print Friendly, PDF & Email

Partager :

PARIS : La France commande le SNMG2 en Méditerranée

En réaction à l’agression militaire de la Russie contre l’Ukraine, la France a lancé, sous court préavis, la mission AIGLE en Roumanie, confirmant son statut d’allié fiable, crédible et solidaire au sein de l’Alliance.

Elle est composée d’un Multinational Battlegroup dont la France est nation-cadre, d’un système de défense sol-air MAMBA, d’un détachement du génie et d’un élément de soutien national (ESN). Le bataillon dispose de capacités fiables, coordonnées par un élément préfigurateur d’un état-major de brigade interarmes (BFCE). La mission AIGLE comporte également un centre de management de la défense dans la 3ème dimension (CMD 3D) ainsi qu’un escadron de chars Leclerc. L’ensemble de ces moyens interarmes contribue au renforcement de la posture dissuasive et défensive de l’OTAN sur le flanc Est.

La France commande le SNMG2 en Méditerranée

La force maritime permanente de l’OTAN en Méditerranée SNMG2 (Standing NATO Maritime Group Two) continue à opérer à l’est de la Méditerranée. Tout en accueillant l’état-major allié, le bâtiment de commandement et de ravitaillement (BCR) Somme a réalisé cette semaine le ravitaillement à la mer de l’USS Paul Ignatius et d’une FLF. Le BCR Somme mène parallèlement des missions de patrouille et de surveillance au profit du renforcement de la posture défensive et dissuasive de l’Alliance sur le flanc Est.

SOURCE : Ministère des Armées.