Skip to main content

PARIS : Intelligence Artificielle et recrutement, où en s…

Print Friendly, PDF & Email
Floriane Dumont
26 Avr 2024

Partager :

PARIS : Intelligence Artificielle et recrutement, où en sommes-nous ?

Nibelis, l’expert français Paie & RH 100% cloud, dans son livre blanc « Recrutement et guerre des talents » décrypte les bonnes pratiques à adopter par les entreprises pour attirer les meilleurs profils dans un contexte que certains qualifient de guerre des talents.

L’intelligence artificielle liée aux compétences humaines lors des recrutements pourrait être une source d’évolution des métiers RH et permettre aux services RH de se centrer sur des tâches non automatisables et à plus forte valeur ajoutée. L’IA dans le recrutement sera perçue comme un outil d’aide à la décision. Dans ce contexte, l’expertise des recruteurs reste essentielle pour identifier les soft skills des candidats avec les valeurs et la culture de l’entreprise.

L’intelligence artificielle se définit comme “un ensemble de théories et de techniques visant à réaliser des machines capables de simuler l’intelligence humaine. Souvent classée dans le groupe des mathématiques et des sciences cognitives, elle fait appel à la neurobiologie computationnelle et à la logique mathématique.”

Si cela semblait relever de la science-fiction il y a quelques années encore, l’IA fait partie de toutes les discussions aujourd’hui et les particuliers comme les entreprises semblent de plus en plus nombreux à utiliser ou à en étudier les bienfaits.

L’intelligence artificielle se développe-t-elle vraiment ?

Et bien, les chiffres parlent d’eux-mêmes : 100 millions d’utilisateurs pour ChatGPT* en 2 mois, Instagram ayant mis 30 mois à atteindre ce même niveau, le magnétoscope avait mis 5 ans (Source : Bain & Company 2023).

Une fois de plus, l’accélération des nouvelles technologies et en particulier de l’intelligence artificielle peut faire peur. Dans l’imaginaire collectif, on associe les machines du futur et l’IA à des destructeurs d’emploi prenant le pas sur l’intelligence humaine.

Mais quels sont les impacts positifs de l’IA et quelles sphères sont concernées ?

L’IA, vecteur de transformation de l’emploi

D’après une étude du Forum Economique mondial publiée en mai 2023, 23% des emplois vont devoir se transformer d’ici à 2027. Les postes comportant des opérations de tri, de vérification, d’enregistrement et de traitement des données seront en grande partie automatisés. Mais au-delà de ces métiers, la quasi-totalité des secteurs et des postes seront concernés, de près ou de loin, par les changements induits par l’IA. Les métiers dans la finance, les notaires… ne devraient pas être en reste quand on sait que l’IA permet déjà de rédiger des textes construits et des scenari en quelques secondes.

Pour rassurer les plus pessimistes qui craignent de se voir déposséder par l’IA, celle-ci possède de nombreux avantages ! Pour les RH par exemple, les nouvelles technologies devraient permettre pour les recruteurs de gagner un temps précieux en sourcing et donc de se concentrer sur les entretiens, la marque employeur… ce qui nécessite d’ailleurs un changement dans les compétences, plus humaines et plus créatives, dont ils devront faire preuve. Des outils – comme Maki People – permettent déjà de tester en temps réel les compétences des candidats. Gains de temps, moins d’erreurs de recrutement… les bénéfices sont réels ! « L’intelligence artificielle ne va pas remplacer les recruteurs mais les recruteurs qui utilisent l’#ia vont remplacer les autres » (Dell).

En supprimant les tâches répétitives et chronophages, bien des métiers vont s’enrichir et les compétences des talents pourront s’épanouir sur d’autres missions à plus forte valeur ajoutée. Le cabinet de conseil en transformation Oresys parle de “collaborateur augmenté” grâce à l’apport de l’intelligence artificielle. Il faudra donc intégrer ces nouvelles technologies dans les parcours d’intégration et de formation pour en faire des alliés au service de la performance des collaborateurs.

D’autres exemples d’application pour les RH

Les recruteurs et les professionnels des Ressources Humaines utilisent une variété d’outils d’intelligence artificielle pour faciliter leurs processus de recrutement. Voici quelques-uns des outils les plus couramment utilisés :

1. Les systèmes de suivi des candidatures (ATS) : ces outils utilisent l’IA pour trier et organiser les candidatures en fonction de critères prédéfinis. Ils permettent aux recruteurs de gérer efficacement les flux de candidatures et de trouver rapidement les profils pertinents.

2. Les chatbots de recrutement : ils sont alimentés par l’IA peuvent interagir avec les candidats, répondre à leurs questions et les guider tout au long du processus de candidature. Ils offrent une expérience utilisateur améliorée et permettent aux recruteurs de gagner du temps en automatisant certaines tâches de communication.

3. Les outils d’évaluation des compétences : ces outils utilisent des algorithmes d’IA pour évaluer les compétences des candidats, que ce soit par le biais de tests en ligne, de jeux cognitifs ou d’autres méthodes. Cela permet aux recruteurs d’obtenir une évaluation objective des compétences des candidats, en complément des entretiens traditionnels.

4. Les outils d’analyse prédictive : ces outils utilisent l’IA pour analyser les données des candidats et des employés existants, afin de prédire leur performance future, leur adéquation culturelle et leur probabilité de succès dans l’entreprise. Cela aide les recruteurs à prendre des décisions plus éclairées lors du processus de sélection.

 A propos de Nibelis

Créée en 2001, Nibelis accompagne les entreprises dans la gestion de la Paie et des Ressources Humaines. L’expert français Paie et RH 100% cloud s’adresse aux directions des ressources humaines et aux services administratifs et financiers pour fiabiliser, simplifier et optimiser leur processus Paie et RH. Nibelis travaille avec tous les secteurs d’activités et traite toutes les conventions collectives, afin de répondre à l’ensemble des demandes des entreprises en France. Parmi ses 2 000 sociétés clientes, on peut citer Audika, l’Olivier Assurance, RATP Habitat, Idelis, Auto1.com, AlloResto, Esker, WWF, Berkem, Dalloyau, Apate…

La société compte 500 collaborateurs répartis dans 8 agences en France et réalise un chiffre d’affaires de plus de 50 millions d’euros en 2022.

Plus d’informations sur Nibelis : https://www.nibelis.com

Blog d’actualités Paie et RH vues par des experts « Minute RH » : https://blog-minute-rh.nibelis.com/