Skip to main content

PARIS : Européennes 2024 – Un équilibre entre conti…

Print Friendly, PDF & Email
Floriane Dumont
16 Jan 2024

Partager :

PARIS : Européennes 2024 – Un équilibre entre continuité et renouvellement pour R&PS

Après avoir entériné, fin novembre, son programme dont l’objectif est la construction d’une Europe fédérale des régions, Régions et Peuples Solidaires (R&PS) vient de désigner ses deux premiers candidats pour les prochaines élections européennes, à l’issue du Conseil Fédéral du 13 janvier.

Le Conseil Fédéral est le « parlement » de R&PS. Il réunit les représentants des quatorze organisations membres de R&PS.

Agée de 44 ans, Lydie Massard a été désignée cheffe de file à l’unanimité. Lydie Massard est eurodéputée sortante et membre de l’Union Démocratique Bretonne.

Pour Lydie Massard, cuisinière de profession dans un lycée du centre Bretagne et auteure de « Nourrir nos territoires », la priorité est au travail sur l’alimentation durable. « Il ne doit pas rester une simple initiative mais évoluer en une véritable politique européenne », a-t-elle déclaré. La nouvelle cheffe de file des régionalistes pour les européennes 2024 s’est par ailleurs engagée « à poursuivre et à renforcer les actions visant à un approvisionnement alimentaire local, respectueux de l’environnement, socialement équitable et économiquement viable pour tous les citoyens européens […] Par-dessus tout, en tant que représentante de R&PS, je continuerai à défendre avec acharnement ce qui fait l’ADN de notre mouvement : le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes ».

Le binôme est complété par le jeune alsacien de 25 ans, Maxence Helfrich, vice-président des Jeunes de l’Alliance Libre Européenne et membre de la direction d’Unser Land.

« En plus des axes développés dans la plateforme programmatique 2024 de R&PS, je m’impliquerai également dans deux thématiques qui me sont chères », a-t-il précisé. « J’œuvrerai pour encourager et faciliter la sauvegarde et la transmission des savoir-faire et des compétences des seniors vers les jeunes entrants au sein des entreprises. C’est certainement l’une des clés pour résoudre la question de l’emploi des seniors. En outre, je soutiendrai toutes les mesures qui permettront de consolider et de développer la formation professionnelle par le biais de l’apprentissage ou de l’alternance en général. Il existe déjà l’apprentissage transfrontalier. À l’instar des programmes Erasmus, l’Union européenne pourrait faciliter des parcours dont chaque étape pourrait se dérouler dans un pays différent ».

Les candidatures R&PS suivantes seront investies dans un second temps.

Eus, ils rejoindront au parlement européen les autres eurodéputés « régionalistes » de l’Alliance Libre Européenne.

Pendant la campagne électorale, les candidats R&PS pourront compter sur le soutien plein et entier de l’ensemble des composantes de la fédération.

François ALFONSI, président de Régions et Peuples Solidaires