Skip to main content

PARIS : Demain, c’est la journée mondiale de l&rsqu…

Print Friendly, PDF & Email
Gilles Carvoyeur
21 Mar 2024

Partager :

PARIS : Demain, c’est la journée mondiale de l’eau !

Le 22 mars, c’est la journée mondiale de l’eau.

Depuis près de 30 ans le Centre d’information sur l’eau se mobilise pour sensibiliser le grand public à l’eau et son service. Depuis près de 30 ans, le 22 mars constitue donc, chaque année, un rendez-vous essentiel pour évoquer ensemble les enjeux de l’eau. Dans le contexte du dérèglement climatique et les impératifs d’adaptation et de sobriété associés auxquels nous sommes désormais tous confrontés, ce 22 mars 2024 est plus que jamais l’occasion de rappeler, encore et toujours, les solutions qui permettront collectivement, de répondre aux nouveaux enjeux de l’eau.

QUELLES SOLUTIONS POUR LES SERVICES D’EAU, FACE AU DEFI DE L’ADAPTATION ?

Alors que 2,1 milliards de personnes ne disposent pas d’eau potable, chez elles (Source : ONUEAU), la journée mondiale de l’eau est l’occasion de rappeler qu’en France, il a fallu plus de 100 ans, entre les 19ème et 20ème siècles, pour parvenir à un accès généralisé à l’eau potable à domicile. Aujourd’hui, nous avons la chance de disposer de l’un des meilleurs services d’eau au monde. Un savoir-faire et des expertises multiples, pour garantir une eau sûre livrée à nos robinets, 24h/24. Pour autant, face aux effets de plus en tangibles du dérèglement climatique, les services d’eau doivent aujourd’hui relever le défi de l’adaptation. Selon l’UNICEF, en 2040, un enfant sur quatre vivra dans des zones où les ressources en eau seront très limitées. En France, la situation est évidemment bien moins critique et nous disposons d’un accès à l’eau très sécurisé. En revanche, nos ressources sont aussi concernées par les effets du réchauffement climatique.

Le risque de manquer d’eau concerne désormais la France

Près de 4 milliards de personnes – environ deux tiers de la population mondiale – ont été confrontées à de graves pénuries d’eau pendant au moins un mois au cours de l’année. En France, nous avons connu depuis l’été 2022 des épisodes de sécheresses qui ont pu occasionner des difficultés d’accès à l’eau plus ou moins durables et intenses dans certaines régions du territoire.
Ces différents constats montrent que, si la France demeure privilégiée en termes d’accès à l’eau comme de performance de ses services d’eau, elle doit, elle aussi se pencher sur les solutions à mettre en œuvre face aux effets du dérèglement climatique.

Dérèglement climatique : la fin de l’eau facile

On ouvre son robinet sans même y penser ? ce geste banal nous permet pourtant, au-delà du confort, de vivre en toute sécurité. Outre les actions menées à l’international par les acteurs de l’eau, en France aussi, tous se mobilisent tout particulièrement face aux nouveaux enjeux auxquels l’hexagone doit désormais faire face. Notre dernier baromètre Kantar/CIEAU pointe une forte attente de solutions exprimée par les consommateurs de services d’eau.

La nécessité d’adaptation repose sur des solutions

Des solutions existent pour moins puiser dans nos ressources en eau et pérenniser notre accès à cette ressource essentielle à toutes les activités humaines. Les dizaines de milliers de professionnels garantissant chaque jour en France la distribution de l’eau aux populations, la salubrité publique, la protection de l’environnement et de la biodiversité… sont pleinement mobilisés pour les mettre en œuvre. Qu’il s’agisse, par exemple, de la rénovation des réseaux de canalisations pour limiter aux maximum les fuites d’eau, du développement de services permettant de suivre sa consommation d’eau .. ou encore la réutilisation de nos eaux usées traitées.
Pour tout savoir sur les enjeux transversaux de l’eau, pour aujourd’hui et pour demain : santé, sécurité alimentaire, éducation, protection de l’environnement…
Le Centre d’Information sur l’eau propose son expertise pour aborder ces thèmes. L’ensemble des enseignements de notre baromètre Kantar/Cieau  » Les Français et l’eau  » est également à disposition.
Le Centre d’information sur l’eau, depuis son origine, se mobilise pour l’eau et ses grands enjeux. Et si on en parlait ?