Skip to main content

PARIS : Défendre le modèle européen et nos valeurs

Print Friendly, PDF & Email
Floriane Dumont
9 Mai 2024

Partager :

PARIS : Défendre le modèle européen et nos valeurs

Après la présentation de la liste cette semaine, Valérie Hayer est en déplacement en Corse du vendredi 10 mai matin au samedi 11 mai fin d’après-midi.

Elle est accompagnée de Grégory Allione, numéro 8 de la liste, ancien président de la Fédération nationale des sapeurs-pompiers de France et de Jean-Charles Orsucci, numéro 22 de la liste, Maire de Bonifacio.

Défendre le modèle européen et nos valeurs

Nous sommes les héritiers d’un idéal européen de paix, de liberté et de prospérité qui a façonné le visage du monde et qu’il nous revient de prolonger. Nous continuerons de forger l’avenir et de façonner les imaginaires. Pour unir les Européens et faire rêver notre jeunesse.

Alors que les populistes menacent ce droit, protéger le recours à l’IVG en l’inscrivant dans la Charte européenne des droits fondamentaux et permettre aux Européennes qui ne peuvent y avoir accès dans leur pays d’être prises en charge dans toute l’Union grâce à la Carte européenne d’assurance maladie.

Poursuivre le Pacte Simone Veil, lancé en 2019 à notre initiative, en généralisant les politiques les plus protectrices pour les femmes. Nous établirons la parité dans les institutions, les agences européennes et les listes aux élections européennes.

 DROITS FONDAMENTAUX ET NOUVEAUX DROITS

Mieux protéger nos enfants avec la majorité numérique à 15 ans sur les réseaux sociaux, le contrôle parental par défaut sur les mobiles et la vérification systématique de l’âge pour l’accès aux sites internet interdits aux mineurs.

 Interdire les thérapies de conversion dont sont victimes 2 à 5% des personnes LGBTQI+ en Europe.

OUTRE-MER

Mettre en place un plan pluriannuel d’investissement dans les services publics et les infrastructures clés (accès à l’eau, transports, énergie) de chaque territoire avec des financements européens garantis.

 Respecter la diversité de nos compatriotes et nos territoires ultramarins en plaçant les Outre-mer au cœur de la stratégie européenne. À chaque dossier, nous instaurerons un « réflexe Outre-mer ».

Développer les accords régionaux de développement en renforçant les liens de nos territoires d’Outre-mer avec les pays voisins dans les domaines de la sécurité, de l’écologie, des sciences et de la formation.

 Pour faire face à l’immigration illégale et aux trafics, mettre en place un dispositif de soutien et d’appui spécifique de Frontex.