Skip to main content

PARIS : Décentralisation, le rapport Woerth au niveau rég…

Print Friendly, PDF & Email

Partager :

PARIS : Décentralisation, le rapport Woerth au niveau régional

Brigitte Fouré, Maire d’Amiens et Première Vice-présidente de la Région Hauts-de-France.

Qui dit UDI, dit décentralisation !

C’est pourquoi je soutiens pleinement les réformes proposées par Éric Woerth dans le chapitre « Pour plus d’efficacité démocratique » de son rapport. Ces réformes incluent l’instauration du conseiller territorial, une idée déjà présente avec Nicolas Sarkozy mais supprimée sous François Hollande.

Ce conseiller territorial faciliterait la coordination entre département et région, et augmenterait la visibilité des élus. Comme le disait Valéry Giscard d’Estaing : « La décentralisation, c’est la respiration de la démocratie. »

Le rapport suggère aussi l’élection d’un binôme par canton, avec un membre siégeant au conseil départemental et l’autre aux conseils départemental et régional, garantissant la parité grâce à des pénalités financières pour les partis réfractaires. Les petits départements auraient au moins 16 conseillers départementaux, et le nombre de conseillers régionaux resterait stable tandis que celui des départementaux diminuerait de 15%.

Cette approche pourrait ainsi optimiser la gouvernance locale. Ce serait la fin du « millefeuille », que nous, centristes, nous dénonçons depuis le début de ce XXIe siècle !

SOURCE : UDI – Les infos de la semaine.