Skip to main content

PARIS : Colère des agriculteurs, hausse des taxes –…

Print Friendly, PDF & Email
Gilles Carvoyeur
23 Jan 2024

Partager :

PARIS : Colère des agriculteurs, hausse des taxes – « Il faut faire tomber ce gouvernement », déclare Fabien Roussel

Europe 1 Matin – 8h10 – « La Grande interview » par Sonia Mabrouk.

Invité de La Grande interview Europe 1-CNews, Fabien Roussel, secrétaire national du PCF et député du Nord, a exprimé tout son soutien à la mobilisation actuelle des agriculteurs. Face à la colère des exploitants et à la hausse des taxes, le député appelle à faire « tomber le gouvernement ».

Au micro de Sonia Mabrouk, le secrétaire national du PCF n’a pas mâché ses mots.

Alors que les exploitants poursuivent ce mardi leurs actions pour obtenir des « mesures concrètes », le député PCF déclare « soutenir les agriculteurs à 100 % ».

« Rendez l’argent aux paysans, rendez leur l’argent que vous leur prenez », déclare Fabien Roussel en invectivant le gouvernement.

D’après le secrétaire national du PCF, l’augmentation du gaz national routier, les traités de libre-échange, l’ultra – concurrence internationale ont fait monter aujourd’hui la colère des agriculteurs à son paroxysme.

onvergence des colères

Si cette mobilisation venait à s’amplifier, le député appelle à une convergence des luttes avec les agriculteurs : « Ils façonnent nos paysages et on doit leur apporter notre soutien. S’ils appellent les Français à venir les soutenir, je le ferai, nous le ferons ».

« Les agriculteurs nous nourrissent. Ils doivent vivre de leur travail et nous devons créer les conditions pour qu’ils arrivent à transformer leur mode de production et en même temps percevoir un salaire qui rende le métier de nouveau attractif », a-t-il ajouté.

« Faire tomber ce gouvernement »

En élevant la taxe sur le gaz national routier, utilisé principalement par les agriculteurs pour les tracteurs, en ajoutant une taxe supplémentaire sur l’essence et en augmentant les prix de l’électricité, « le gouvernement a allumé le feu », détaille le député.

« Je ne souhaite pas voir mon pays à feu et à sang. Je souhaite que le gouvernement crée les conditions d’un pays apaisé où les Français puissent vivre de leur travail et retrouvent leur pouvoir d’achat. Ce gouvernement fait tout l’inverse. Les premières annonces de Monsieur Attal sont d’augmenter la facture d’électricité, les franchises médicales et donc de pénaliser les paysans. Quand je parle de convergence des colères, c’est que je souhaite faire une pression immense sur ce nouveau gouvernement », poursuit Fabien Roussel.

À l’Assemblée nationale, le député invite le nouveau Premier ministre à « soumettre son discours de politique général au vote » et appelle à une motion de censure si le gouvernement le refuse.

« Je lance le défi à l’ensemble des députés. Si nous sommes contre cette hausse des factures d’électricité, contre cette hausse des franchises médicales, contre le retour de la taxe sur le GNR, j’appelle l’ensemble des députés à voter la motion de censure, à voter contre le discours de politique générale ».

« Le gouvernement s’entête à augmenter les taxes sur les Français. Eh bien, il faut faire tomber ce gouvernement ! », conclut le député.

europe1.fr

https://www.europe1.fr/politique/mobilisation-des-agriculteurs-il-faut-faire-tomber-ce-gouvernement-declare-fabien-roussel-4226601

Retrouvez toutes les actualités d’Europe 1 sur la plateforme presse.europe1.fr