Skip to main content

PARIS : Cinq projets d’IA récompensés par les datacraft A…

Print Friendly, PDF & Email

Partager :

PARIS : Cinq projets d’IA récompensés par les datacraft Awards

La remise des prix des datacraft Awards s’est déroulée ce lundi 24 juin au soir, Salle Wagram à Paris.

Pour cette deuxième édition, cinq projets d’IA novateurs ont été récompensés : Cognidis, Naaia, Claimly, Biomemory et la Gendarmerie nationale qui a également reçu le datacraft Awards 2024, décerné par le public lors de la cérémonie.

Cognidis, Naaia, la Gendarmerie nationale, Claimly et Biomemory ont été sélectionnés parmi une vingtaine de projets particulièrement innovants en matière de data science et d’Intelligence Artificielle.

datacraft, le club d’apprentissage et de coworking pour les experts en data sciences, a remis lundi 24 juin les datacraft Awards, mettant à l’honneur les experts qui travaillent dans le domaine de la data et de l’Intelligence Artificielle, et récompensant les meilleures initiatives de l’année. Cette seconde édition des datacraft Awards a été organisée en partenariat avec Accuracy, Bouygues, Egis, Opteamis et Wavestone.

À l’issue de l’examen d’une soixantaine de dossiers, le jury a désigné cinq lauréats, dont l’un, élu par le public présent lors de la cérémonie, s’est vu décerner le « datacraft Award 2024 ». Ce jury était composé d’Amal El Fallah Seghrouchni, directrice du Centre International d’Intelligence Artificielle du Maroc, Nicole El Karoui, mathématicienne, Maïlys Ferrère, Directrice du pôle Large Venture de Bpifrance, Amric Trudel, diplômé du master MVA de l’École normale.

Le palmarès des datacraft Awards 2024

datacraft Award IA et Société
Cogni’move, de Cognidis

Le projet Cogni’Move est porté par la start-up grenobloise Cognidis, issue du CNRS et de l’INRIA, qui conçoit des logiciels d’analyse et de prédiction dans le domaine de la mobilité. Grâce à l’Intelligence Artificielle, la plateforme Cogni’Move aide les collectivités locales à optimiser l’ensemble de leurs services de mobilité et à simuler des variations de leurs offres. La société travaille aujourd’hui avec trois clients majeurs : la Métropole de Nîmes, le groupe Transdev et la ville de Pau. Cognidis est dirigée par sa présidente-fondatrice, Estelle Braillon.

datacraft Award de la Start-up
Naaia

Naaia a mis au point une solution de pilotage centralisé de la compliance et de la gestion des risques des systèmes d’IA tout au long de leur cycle de vie. Il permet aux entreprises de se mettre en conformité avec les législations de l’IA qui sont déployées dans le monde : l’IA Act en Europe, mais aussi les réglementations en vigueur aux États-Unis, en Chine, au Japon ou en Corée du Sud. Naaia a été créée en 2021 par 4 co-fondateurs, dont 3 avocats spécialisés dans la transformation digitale des industries réglementées. La société est présidée par Nathalie Beslay, co-fondatrice et avocate.

datacraft Award de la Transformation de l’entreprise
ODIP, ministère de l’Intérieur et Gendarmerie nationale

ODIP est un projet qui a vocation à aider les enquêteurs à détecter les images à caractère pédopornographiques dans le cadre de l’analyse d’un disque dur, d’un ordinateur ou d’un téléphone, tout en diminuant considérablement leur exposition à de telles images. ODIP repose en effet sur un algorithme qui transforme chaque image en une représentation numérique sous forme de vecteur, afin de supprimer le caractère visible de l’image ; et sur une Intelligence Artificielle entrainée à partir de représentations vectorielles. Le temps de détection et d’analyse des images en est considérablement réduit. Le projet est piloté par le général Patrick Perrot, coordinateur pour l’Intelligence Artificielle à la Gendarmerie nationale.

datacraft Award de l’Audace
Claimy

Claimy a été fondée en 2023 par Pierre-Alban Mulliez, Guillaume de Lavenère et Gustave Larrouturou, trois DJs et compositeurs de musique électronique, pour permettre aux auteurs-compositeurs et éditeurs de musique de reprendre le contrôle sur leurs droits et de maximiser leurs revenus. Si les algorithmes généralement utilisés sont parfaitement adaptés à la reconnaissance de morceaux diffusés à la radio, ils le sont beaucoup moins pour la télévision, segment de marché trois fois supérieur à celui de la radio. Pour résoudre ce problème, Claimy veut transposer la plupart des architectures de réseaux de neurones au contenu musical, en collaboration avec le laboratoire Listen de Télécom Paris.

datacraft Award 2024
Les participants à la remise des prix ont voté en masse pour attribuer le datacraft Awards 2024 au projet ODIP, ministère de l’Intérieur et Gendarmerie nationale.

Coup de cœur du Jury

Biomemory

Biomemory propose une solution de stockage de données bio-inspirée d’informatique moléculaire, qui permet de stocker de grandes quantités de données sur un support ADN pour répondre à l’enjeu de démultiplication des données et aux limites des infrastructures de stockage actuelles. Ce mode de stockage permet de diminuer de façon considérable les unités de rack de datacenters, la consommation d’énergie et l’empreinte carbone par rapport aux méthodes de stockage existantes. Biomemory est un acteur français de la deeptech créé en 2021 par trois fondateurs, Erfane Arwani, CEO, Stéphane Lemaire et Pierre Crozet, tous les deux spécialistes de la biologie moléculaire et de la bio-informatique.

« C’est la deuxième année que nous
remettons les datacraft Awards et je me réjouis de l’intérêt grandissant que suscite cette initiative chez les acteurs de la data et de l’Intelligence Artificielle. La qualité des dossiers en lice pour l’édition 2024 a été exceptionnelle et je remercie particulièrement nos partenaires pour leur grande confiance et les membres du jury pour la rigueur et la qualité de leur travail. Ces récompenses montrent la vitalité et la créativité de l’écosystème français de l’Intelligence Artificielle. »

Isabelle HILALI
Fondatrice et CEO de datacraft