Skip to main content

PARIS : Boeing plaide coupable pour les crashs des B737 MAX

Print Friendly, PDF & Email

Partager :

PARIS : Boeing plaide coupable pour les crashs des B737 MAX

Le constructeur américain Boeing a finalement décidé de plaider coupable suite aux accidents de ses B737 MAX…

Boeing vient de plaider coupable de fraude au complot alors reconnaissant avoir violé un accord scellé avec le Département de la Justice suite aux deux crashs de B737 MAX. Le constructeur aurait du mieux surveiller la qualité de sa production

Le constructeur devra ainsi payer la somme totale de 487,2 millions de dollars dont 243,6 millions immédiatement la moitié de la somme ayant déjà été payée en tant qu’amende. En 2021 dans le cadre de l’accord suite aux accidents Boeing avait payé 2,5 milliards dont 244 millions d’amendes et 500 millions pour les familles du crash. Le reste de la somme avait été versé aux compagnies aériennes. Le Département de la Justice a estimé que Boeing avait rompu cet accord suite à l’incident sur le vol d’Alaska Airlines.

Cela représente peu ou prou la valeur de 2 B737 MAX.

Cet accord ne présente pas cependant d’immunité pour les dirigeants en charge ni crash et ne concerne pas non plus les autres incidents intervenus depuis comme la perte d’une porte d’issue de secours sur un avion d’Alaska Airlines.

Dans le cadre de l’accord Boeing devra par ailleurs investir au moins 455 millions de dollars dans les 3 prochaines années pour améliorer sa sécurité et sa conformité aux réglementations.

Même si cela permet à Beoing d’éviter un procès cet accord va compliquer la tâche de Boeing en tant que fournisseur du département de la défense ayant plaidé coupable de charges criminelles.

SOURCE : De la part de Business Travel.