Skip to main content

PARIS : Analyse de cycle de vie dans les projets urbains

Print Friendly, PDF & Email
Floriane Dumont
18 Jan 2024

Partager :

PARIS : Analyse de cycle de vie dans les projets urbains

Passer du minimum réglementaire au life cycle thinking.

Qu’est-ce que l’analyse de cycle de vie ? Comment savoir si la performance environnementale d’un projet est satisfaisante ? Comment appliquer l’ACV à l’écoconception des bâtiments et des projets urbains ?

Un guide à l’intention des bureaux d’études, maîtres d’ouvrages et assistants à la maîtrise d’ouvrage, architectes-urbanistes, entreprises de construction et promo­teurs immobiliers désireux d’améliorer la prise en compte des enjeux environnementaux dans leur pratique professionnelle, dans un objectif de responsabilité sociétale.

L’analyse de cycle de vie (ACV) est utilisée depuis une trentaine d’années pour évaluer les impacts environnementaux des bâtiments, et depuis près de deux décennies à l’échelle des projets urbains.

La plupart des professionnels du bâtiment abordent le sujet par l’intermédiaire de la réglementation RE2020 et des seuils d’émissions de gaz à effet de serre. Il s’agit alors de vérifier la conformité d’un projet en fin de conception, afin d’obtenir un permis de construire.

Mais l’ACV peut aussi être utilisée lors des phases amont, en tant qu’outil d’aide à la décision, afin d’orienter les choix et d’améliorer les performances environnementales des projets.

Ce livre permet de comprendre, à travers des cas pratiques, pourquoi et comment utiliser l’ACV dans une démarche d’écoconception des projets urbains.

Il permet d’appréhender les grands principes de l’ACV, de situer la performance d’un bâtiment en comparaison aux meilleures pratiques, de réduire les impacts liés aux produits de construction et à l’étape d’usage, et in fine d’appliquer la méthode à l’écoconception des projets urbains.

Cet ouvrage collectif reflète les travaux menés au sein du lab recherche environnement VINCI ParisTech par l’École des Mines de Paris, de l’École des Ponts ParisTech et d’AgroParisTech. Il est également basé sur les retours d’expérience de projets de bâtiments et d’infrastructures des entreprises de VINCI, mêlant ainsi dimensions scientifique et pratique.

Il a été coordonné par Bruno Peuportier, spécialiste de l’analyse énergétique et environnementale des bâtiments et des quartiers, directeur de recherche au Centre Énergétique Environnement et Procédés à Mines Paris-PSL et coordinateur du lab recherche environnement VINCI ParisTech. Il a développé les logiciels COMFIE (simulation thermique des bâtiments) et EQUER (analyse de cycle de vie), mené différents projets de démonstration concernant la construction ou la rénovation de logements sociaux, de bâtiments tertiaires ou scolaires, et supervisé plusieurs projets européens sur ces thématiques.

Le lab recherche environnement VINCI ParisTech est le programme de recherche issu du partenariat entre VINCI et trois écoles d’ingénieurs (l’École des Mines Paris-PSL, AgroParisTech, l’École des Ponts ParisTech). Ce mécénat scientifique vise à développer la recherche sur la performance environnementale des bâtiments et des infrastructures (lab-recherche-environnement.org).

Le lab recherche environnement VINCI ParisTech a en 2020 publié un premier guide aux Éditions Eyrolles : Agriculture urbaine Comment aménager une toiture-terrasse – Guide pratique, signé Fanny Provent et Paola Mugnier.

contributeurs : Maxime Trocmé (VINCI), Maria Beraldi (VINCI), Tanguy Aurousseau (École des Mines Paris), Mathilde Ceripa (École des Mines Paris), Tiffany Desbois (École des Ponts ParisTech), Paul Fayel (École des Mines Paris), Adélaïde Feraille (École des Ponts ParisTech), Angélique Ferry (École des Mines Paris), Cyrille François (École des Ponts ParisTech), Nathalie Frascaria (AgroParisTech), Arleta Grabowska (École des Mines Paris), Marie Kovalenko (École des Mines Paris), Baptiste Mendes (École des Ponts ParisTech), Alice Micolier (Octopus Lab), Bruno Peuportier (École des Mines Paris), Charlotte Roux (École des Mines Paris), Myriam Saadé (École des Ponts ParisTech), Patrick Schalbart (École des Mines Paris), Yann Souk (École des Ponts ParisTech), Léa Tannous (École des Mines Paris), Anatole Truong Nhu (École des Mines Paris), Aurore Wurtz (École des Mines Paris)

ANALYSE DE CYCLE DE VIE DANS LES PROJETS URBAINS

CAS PRATIQUES

coordonné par Bruno PEUPORTIER

180 pages

32 €

SOMMAIRE

1 Qu’est-ce que l’analyse de cycle de vie ?

1.1 Définition des objectifs et du champ de l’étude

1.2 Inventaire de cycle de vie

1.3 Évaluation des impacts

1.4 Interprétation des résultats

1.5 Fiabilité et limites de l’ACV

1.6 L’ACV parmi les outils de management environnemental

2 Comment savoir si un projet est satisfaisant ?

2.1 Description de l’échantillon de bâtiments

2.2 Hypothèses communes pour l’analyse de cycle de vie

2.3 Résultats de l’ACV, impacts minimaux (classe A) et maximaux (classe G)

3 L’ACV pour l’écoconception des bâtiments

3.1 Analyser les contributions aux impacts pour repérer les aspects à améliorer

3.2 Intérêt des matériaux biosourcés

3.3 Intérêt des énergies renouvelables

3.4 Impacts environnementaux des bâtiments de grande hauteur

4 Trois exemples d’application de l’ACV à l’écoconception de projets urbains

4.1 ZAC Nozal Front Populaire à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis)

4.2 Usine Terrot à Dijon

4.3 Clinique Trarieux à Lyon

5 Pour en savoir plus sur l’ACV

5.1 L’ACV dynamique

5.2 Évaluer les impacts sur la biodiversité

5.3 Évaluer les impacts sur la santé

5.4 Prendre en compte l’économie circulaire

5.5 L’ACV appliquée aux transports et aux mobilités

5.6 L’importance des données contextualisées en ACV