Skip to main content

PARIS : Adaptation des compétences aux évolutions du marc…

Print Friendly, PDF & Email

Partager :

PARIS : Adaptation des compétences aux évolutions du marché du travail et aux nouveaux métiers

La 7e édition du Sommet Choose France s’est tenue à Versailles, le lundi 13 mai, en présence du président de la République.

Depuis son lancement en 2018 par le Chef de l’Etat, le Som­met Choose France s’est imposé comme un rendez-vous économique annuel incontour­nable dans l’agenda des industriels et des investisseurs internationaux.

Pour la 5ème année consécutive, la France conserve sa position de pays le plus attractif d’Europe. Le résultat d’une politique économique volontariste menée par le Président de la République qui s’incarne notamment par une politique fiscale attractive, des investissements dans l’innovation avec France 2030, des simplifications réglementaires et une stratégie claire en termes de production d’énergie décarbonnée et de transition écologique.
En sept ans, le Sommet est devenu un moment privilégié d’échanges autour de l’attractivité économique de la France grâce à des formats de rencontres entre les investisseurs étrangers, l’exécutif français et les principales entreprises nationales. Chaque année, ce sont près de 400 entretiens bilatéraux qui sont organisés entre le président de la République, les ministres et les dirigeants d’entreprises, étrangères et françaises, pour échanger sur leurs projets d’implantation dans l’Hexagone. Pour cette 7ème édition Choose France 2024, un record de 56 annonces pour un montant d’investissements de 15 Mds € et la perspective de 10.000 emplois créés vont se déployer dans toutes les régions de la France métropolitaine.

Le président de la République Emmanuel Macron a déclaré : « C’est une très grande fierté pour notre pays de voir qu’une nouvelle fois, le montant des investissements annoncés lors du Sommet Choose France atteint un record. Ces résultats, nous les devons à une politique qui demeure inchangée depuis 2017, avec la création d’un cadre normatif favorable, une stabilité fiscale et une capacité à disposer d’une production d’énergie décarbonée à un coût compétitif. Cette 7ème édition du Sommet Choose France est un millésime pour notre attractivité, qui bénéficiera à l’ensemble de notre territoire ».

Des réformes en faveur de la compétitivité des entreprises et de la simplification administrative

ADAPTATION DES COMPÉTENCES AUX ÉVOLUTIONS DU MARCHÉ DU TRAVAIL ET AUX NOUVEAUX MÉTIERS

Un investissement massif dans les compétences est intervenu dès 2018 avec le Plan d’Investissement dans les Compétences (PIC) doté de 15 Mds€ sur 5 ans. Le plan a permis d’augmenter l’effort de formation vers les personnes à faible niveau de qualification, et d’engager des réponses aux besoins de l’économie française de court terme (secteurs en tension) et de plus long terme (transformations numérique et environnementale).

La simplification du cadre et les incitations financières à l’apprentissage ont permis d’enregistrer un nombre de nouveaux contrats d’apprentissage dans le secteur privé multiplié par 2,8 entre 2017 et 2022 (DARES). Le plan «France 2030» dédie 2,5 Mds€ à la formation aux métiers d’avenir, avec un objectif de formation de 400 000 personnes par an, grâce à la sélection et au financement de dispositifs innovants de formation. Parmi les premières réalisations qui ont engagées 1,5 Mds€, ce sont 34 000 nouvelles places de formation ouvertes en 2022/2023 dans les filières stratégiques France 2030 : structuration d’une offre de formation sur le quantique, 65 écoles de production «faire pour apprendre» pour former 10 000 jeunes par an (industrie, bâtiment, restauration, secteur du bois…), école de la batterie… La loi industrie verte prévoit enfin des dispositifs permettant d’envisager 50 000 ingénieurs diplômés par an d’ici à 2027, de proposer des places supplémentaires en IUT, licences professionnelles, masters et doctorats scientifiques, ainsi que de favoriser l’attractivité des métiers de l’industrie auprès des jeunes et des écoliers.