Skip to main content

PARIS : À quinze jours des JO 2024, les transports sont p…

Print Friendly, PDF & Email

Partager :

PARIS : À quinze jours des JO 2024, les transports sont prêts

Depuis l’attribution des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024, Île-de-France Mobilités déploie et met en place l’ensemble des solutions de transports pour acheminer les spectateurs et les voyageurs présents en Île-de-France pendant l’évènement.

Retour sur les points importants à quinze jours de la cérémonie d’ouverture.

Une offre renforcée tout l’été

Afin de permettre à l’ensemble des spectateurs de se rendre sur les sites Olympiques et Paralympiques de Paris 2024, Île-de-France Mobilités a mis en place une offre renforcée pendant tout l’été. En moyenne, ce sont plus de 15 % de trains, métros et RER qui circuleront cet été en comparaison avec un été classique, avec plus de 20 % pour certaines lignes desservant les sites olympiques et paralympiques : RER B, D, E et lignes H, J, N et P. Quant aux RER A et C et la ligne 9, ils seront fortement renforcés (60 à 70 %).

Cette hausse de l’offre s’accompagne par des transports ouverts toute la nuit pour les nuits festives :

  • Cérémonie d’ouverture : dans la nuit du 26 au 27 juillet, l’ensemble des lignes automatiques (1, 4 et 14) fonctionnement sur toute la nuit sur certaines stations.
  • Marathon pour tous : pour la dernière nuit des Jeux (10 au 11 août), qui est une nuit festive, des lignes de métro et le tronçon central du RER C seront ouverts.

De plus, sur le Noctilien, un renfort très important est prévu pendant les Jeux, avec un bus toutes les 20 minutes contre 30 en temps normal, et pour les deux lignes qui font le tour de Paris, des Noctiliens toutes les six minutes.

Des Jeux qui ont boosté la révolution des transports

Depuis 2016, Île-de-France Mobilités a engagé la révolution des transports, avec le prolongement du réseau ferré, la création de nouvelles lignes et le renouvellement intégral du matériel roulant. L’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques ont boosté de nombreux projets, livrés à temps :

  • Prolongement de la ligne 14 au nord (Saint-Denis Pleyel) et au sud (Aéroport d’Orly)
  • Prolongement du RER E jusqu’à Nanterre-La Folie pour desservir La Défense
  • Prolongement de la ligne 12 jusqu’à Mairie d’Aubervilliers pour offrir une nouvelle solution vers le Stade de France
  • Prolongement du T3b jusqu’à Porte Dauphine avec un nouveau pôle multimodal à Porte Maillot.

Ces projets s’ajoutent à l’ensemble des chantiers engagés et terminés : prolongement de la ligne 11, du T1, mise en service du T9, T10, T12 et T13. Ils s’inscrivent dans la volonté d’Île-de-France Mobilités de faire du réseau de transports franciliens l’un des réseaux les plus modernes du monde à horizon 2030.

Des Jeux 100 % accessibles en transports

Les Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024 sont les premiers jeux entièrement accessibles en transports. En effet, Île-de-France Mobilités a mis en place des plans de transports afin d’offrir plusieurs moyens pour accéder à chaque site olympique et paralympique. Et dans le cas des sites éloignés, des transports, des navettes bus sont mises en place pour se rendre sur les sites de compétition depuis les gares olympiques :

  • Golf national : Navettes depuis Saint-Quentin-en-Yvelines et Massy-Palaiseau
  • Château de Versailles : Navettes depuis Versailles Rive-Droite, Versailles Chantiers Rive-Gauche et Versailles Chantiers.
  • Colline d’Elancourt : Navettes depuis Saint-Quentin en Yvelines
  • Roland Garros : Navettes depuis Porte Dauphine
  • Parc des Princes (les 27, 28 et 30 juillet) : Navettes depuis Charles-de-Gaulle Etoile
  • Vaires-sur-Marne : Navettes depuis : Navettes depuis Bussy-Saint-Georges (Bassin eaux calmes) et Chelles-Gournay (Eaux calmes et eaux vives)

Ces navettes, régulières et confortables, permettront de relier les sites olympiques et paralympiques avant et après les compétitions en toute sécurité.

L’accessibilité, une priorité majeure pour Île-de-France Mobilités

L’accessibilité du réseau de transport francilien est une priorité pour Île-de-France Mobilités, qui s’est déjà engagé dans la mise en accessibilité de 240 gares et stations, dont 100 % des gares à proximité des sites de compétition. S’ajoute à cela les lignes de tramway en Île-de-France, les RER A et B et la ligne 14, entièrement accessibles pour se déplacer dans Paris.

Toutefois, afin de faciliter encore plus le déplacement des personnes en situation de handicap, notamment ceux en fauteuil roulant, Île-de-France Mobilités déploie des minubus 100 % accessibles, disponibles sur réservation pour les personnes munies de billets PSH pour les Jeux. Ces minibus permettront de déposer les personnes en situation de handicap au plus près des sites olympiques et paralympiques situés en Île-de-France au départ des gares parisiennes et de Rosa Parks.

Une application pour utiliser les transports en toute tranquillité

Grâce à la nouvelle application « Transport Public Paris 2024 », développée par Île-de-France Mobilités, il est désormais possible de se déplacer facilement vers tous les sites. Multilingue, elle permet de mettre en favoris les différents sites olympiques et paralympiques, de prévoir son itinéraire à l’avance et de recevoir de l’information trafic personnalisée. Le jour J, elle propose le « Trajet Paris 2024 », trajet le plus adapté en fonction des flux en temps réel, afin d’arriver confortablement sur le site de compétition.

Elle permet aussi d’acheter à l’avance son titre de transport, et notamment le Passe Paris 2024.

Acheter son passe à l’avance pour éviter l’attente aux guichets

Utilisable à partir du 20 juillet jusqu’au 8 septembre, le Passe Paris 2024 donne un accès illimité aux transports en commun franciliens (métro, RER, train, tramway, bus) et aux aéroports (Orly et Roissy Charles-de-Gaulle), ainsi qu’à toutes les gares menant aux sites de compétition. C’est le sésame unique pour se déplacer en toute tranquillité pendant les Jeux.

D’ores et déjà disponible en ligne et sur l’application « Transport Public Paris 2024 », il peut être acheté à l’avance en format dématérialisé afin d’éviter les attentes aux guichets. Au tarif unique de 16 euros par jour, il est dégressif, jusqu’à 10 euros par jour sur une semaine.

Des offres inédites pendant les Jeux pour découvrir les transports autrement

Parce que les Jeux doivent accélérer l’usage des transports en commun et des mobilités douces par les Franciliens, Île-de-France Mobilités met en place des offres spéciales pour promouvoir l’usage des transports collectifs ou du vélo au quotidien cet été :

  • L’offre Véligo Flex, pour réserver son vélo de location pendant un ou deux mois au lieu des six mois habituels, et de pouvoir circuler à vélo cet été, contourner les itinéraires encombrés et se familiariser avec l’usage du vélo, avant de pouvoir prolonger avec un abonnement classique par la suite. L’offre a obtenu un grand succès puisque les 1000 vélos prévus pour la période des Jeux Olympiques ont été réservés. Il reste cependant la possibilité de réserver sont vélo pour les Jeux Paralympiques et la rentrée jusqu’au 15 août.
  • Parrainage de Navigo Liberté +: Île-de-France Mobilités lance sa première offre de parrainage pour l’abonnement Liberté +, pour permettre aux nouveaux abonnés et aux parrains de bénéficier de 5 trajets offerts pendant tout le mois d’août. Cette offre s’adresse à l’ensemble des parrains, c’est-à-dire aux usagers du Navigo Liberté +, et à tous les filleuls qui souhaitent souscrire à cette offre.

Retrouvez l’ensemble des informations sur les transports pendant les Jeux Olympiques et Paralympiques sur le site d’Île-de-France Mobilités : https://www.iledefrance-mobilites.fr/dossiers/jeux-olympiques-paralympiques-paris2024

Ainsi que le dossier de presse de présentation du réseau de transport francilien : https://www.iledefrance-mobilites.fr/dossiers/ile-de-france-mobilites-dossier-presse