Skip to main content

NIMES : Un jeu avec Dimitri CHAMBLAS, danseur et chorégraphe

Print Friendly, PDF & Email
Floriane Dumont
10 Mar 2024

Partager :

NIMES : Un jeu avec Dimitri CHAMBLAS, danseur et chorégraphe

La Contemporaine de Nîmes est une nouvelle triennale de création contemporaine portée par la Ville de Nîmes.

Tous les trois ans à compter de 2024, un extrait de l’art d’aujourd’hui est présenté à travers la ville, autour d’une grande thématique. Espace public, monuments, sites patrimoniaux, musées, lieux culturels et du quotidien sont ainsi investis par des artistes reconnus et émergents de la scène française et internationale, de toutes disciplines et de toutes générations. Chaque édition de la Contemporaine est une invitation à découvrir et parcourir la création actuelle et Nîmes autrement, dans le cadre d’une programmation à la fois exigeante, généreuse et accessible.

Versant événementiel de la Contemporaine de Nîmes faisant la part belle aux arts vivants et performatifs, six temps forts viennent ponctuer la programmation, en revisitant des souvenirs d’enfance et de jeunesse sous un prisme artistique. Ils se répartissent au sein de trois grands week-ends de programmation : le week-end d’ouverture, le week-end intermédiaire et le week-end de clôture.

LE JEU AVEC DIMITRI CHAMBLAS

et la participation de 30 performeurs et danseurs amateurs Collaboratrice artistique : Zoé Lakhnati

SAMEDI 25 MAI 2024, 18H30-19H30

Le danseur et chorégraphe Dimitri Chamblas nous invite à assister à une partie de son nouveau jeu, fountain [fontaine], auquel participe une trentaine de personnes au sein de l’École élémentaire La Placette, dont les portes sont exceptionnellement ouvertes un jour de week-end. La règle : faire murmurer son corps à gorge déployée et faire fontaine ensemble. Chaque participante et participant absorbe un liquide et le rejette en émettant diverses sonorités. L’exercice exige de faire face au ciel, dans un geste qui relie au cosmos autant qu’il renoue avec le réflexe enfantin des concours de gargarisme. Avec cette sculpture vivante, et comme c’était déjà le cas dans ses précédents projets, Dimitri Chamblas nous convie à l’acte du ralentissement et déploie la grâce du corps dans les replis de ses mystères. Parmi les participantes et participants bénévoles figurent des étudiantes et étudiants de l’ésban – École supérieure des beaux-arts de Nîmes, et des élèves du département de danse du Conservatoire de Nîmes.