Skip to main content

MONTPELLIER : « Schizophrénie de l’exécutif régional ? Ça…

Print Friendly, PDF & Email

Partager :

MONTPELLIER : « Schizophrénie de l’exécutif régional ? Ça suffit » !

La réaction du groupe politique régional Occitanie Courageuse, présidé par Aurélien Pradié.

Ce communiqué traite du double discours de Carole Delga vis-à-vis de son positionnement avec LFI, tout comme sa promotion de la gratuité et du train à 1 € et les nouvelles hausses des tarifications des transports en commun liO cars et train.

Alors que la France vit une période inédite après la dissolution de l’Assemblée nationale, Carole Delga renie un peu plus chaque jour toutes ses paroles et promesses.

En effet, très critique lors de la création de la Nupes qu’elle a vivement combattue, Carole Delga change aujourd’hui de braquet en se soumettant à LFI, meneuse du « nouveau front populaire », et à son gourou JL Mélenchon, le chantre de la déconstruction des valeurs et des institutions républicaines. Ses ennemis d’hier redeviennent aujourd’hui ses amis.
Même fonctionnement de sa part concernant le pouvoir d’achat et plus particulièrement sur les transports.
Revendiquant à grand renfort de communication la gratuité dans les transports en communs, notamment auprès des jeunes, et le TER à 1 €, au mépris de l’amélioration du service et de sa ponctualité. Ce ne sont rien d’autres que des chimères, la gratuité n’existe pas, il faut bien la financer. Et pour cela, se faisant bien plus discrète sur le sujet, elle n’hésite pas à augmenter prochainement tous les leviers dont elle dispose.

Augmentations des abonnements des transports liO

Avril 2024 : hausse de 8 % des billets plein tarif des abonnements TER tout public Soit une augmentation du plafonnement des tarifs de 5 €.
Juillet 2024 : hausse de 10 % des abonnements tout publics liO cars.

Soit l’abonnement mensuel à 44 € TTC au lieu de 40 et l’abonnement annuel passe de 390 à 420 € TTC.

Hausse des tarifs du cheval fiscal et de la carte grise

Septembre 2024 : comme tous les ans, le prix du cheval fiscal est revu à la hausse Soit sous l’ère Delga, une augmentation de plus de 20 € par cheval fiscal, passant de 34 € en 2015 en Midi-Pyrénées à 54,50 € pour toute l’Occitanie !
Aurélien Pradié et les élus d’Occitanie Courageuse dénoncent cette schizophrénie et la mauvaise foi de Carole Delga : Côté pile elle promeut le pouvoir d’achat et vante la gratuité et côté face elle augmente et tape toujours plus dans le portefeuille des habitants d’Occitanie !

Quand ce matraquage prendra-t-il donc fin Madame Delga ?