Skip to main content

PARIS : Les pistaches aident à combattre les fringales, s…

Print Friendly, PDF & Email

Partager :

PARIS : Les pistaches aident à combattre les fringales, selon les experts

Tout le monde a connu un jour ou l’autre cette envie soudaine et irrépressible de manger certains aliments tels que chips, chocolat, etc.

Les experts estiment que cette pulsion alimentaire a une explication scientifique, intrinsèquement liée à des confusions émotionnelles au-delà des perturbations hormonales. C’est pourquoi, en raison de leurs propriétés nutritionnelles, les pistaches sont considérées comme l’aliment approprié  pour faire face aux fringales ne résultant pas de la faim physiologique.

Qu’est-ce qu’une fringale ?

Les fringales sont le résultat du passage de certaines situations, qui peuvent être directement liées à une déviation du sentiment d’anxiété généré par des émotions telles que, par exemple, l’angoisse, l’ennui ou la tristesse. Cela entraîne une perte de contrôle, au-delà des variations hormonales que peuvent connaître les femmes pendant les menstruations ou la grossesse. Mais le menu servi en réponse aux émotions, par un grignotage effréné, parfois même à des heures indues, peut entraîner une augmentation de 7 à 11% du poids corporel. 

3 raisons d’éviter les fringales avec les pistaches

Combattre le déficit en sérotonine

Les experts attribuent les fringales à un déficit en sérotonine ou en certains nutriments. Un faible taux de sérotonine entraîne une tendance à rechercher des aliments qui sécrètent de la sérotonine, ce qui explique pourquoi de nombreuses fringales sont liées à la consommation de sucreries. Les pistaches ont un goût délicieux et sont également riches en vitamine B6 ou pyridoxine, qui intervient dans le métabolisme des protéines, nécessaire à la production de neurotransmetteurs tels que la sérotonine, la dopamine et la noradrénaline, qui sont liés à l’humeur.

S’hydrater suffisament

Les fringales peuvent aussi être liées à la soif non assouvie. Une hydratation insuffisante crée des sensations similaires à celles de la faim. Or, la soif provoquée par les pistaches entraîne une consommation d’eau régulière pour satisfaire l’organisme tout au long de la journée.

Éviter les calories supplémentaires

Grâce à leur teneur élevée en fibres, 28 grammes de pistaches consommées en milieu de matinée ou d’après-midi calme l’appétit avant le déjeuner ou le dîner. Cela permet de limiter les fringales et d’éviter un apport calorique excessif lors des repas principaux. De plus, leur teneur en mélatonine et en magnésium permet de réduire également la fatigue, le stresse et l’anxiété, l’une des perturbations émotionnelles à l’origine de l’apparition soudaine de fringales. En tant que protéines végétales complètes (contenant les 9 acides aminés essentiels), elles permettent d’améliorer la concentration ou l’effort physique.