Skip to main content

MARSEILLE : Scipper, innover pour un meilleur respect des…

Print Friendly, PDF & Email

Partager :

MARSEILLE : Scipper, innover pour un meilleur respect des règles sur la pollution par le transport maritime

2ème édition du Concours « Les Etoiles de l’Europe en région Sud ».

Aujourd’hui, vendredi 17 mai, Renaud MUSELIER, Président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, Président délégué de Régions de France, représenté par Chantal EYMEOUD, Vice-présidente de la Région Sud, a remis les trophées aux lauréats de la 2ème édition du Concours « Les Etoiles de l’Europe en région Sud » qui valorise les initiatives exemplaires dans le domaine du climat financées par les fonds européens.

En effet, avec 4,6 milliards d’€ de crédits européens captés pour notre région entre 2014 et 2020 (tous programmes confondus), la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur illustre un savoir-faire exemplaire dans ce domaine et se place dans le top 10 des Régions européennes pour la consommation des fonds. Pour la période 2021-2027, l’objectif est d’atteindre 10 milliards d’€ de captation.

LE CONCOURS « LES ÉTOILES DE L’EUROPE EN RÉGION SUD » 2e ÉDITION

LES LAUREATS

GRAND PRIX DU PUBLIC

SCIPPER

INNOVER POUR UN MEILLEUR RESPECT DES RÈGLES SUR LA POLLUTION PAR LE TRANSPORT MARITIME

Un navire d’observation, des drones renifleurs, des laboratoires mobiles, des micro-capteurs : le projet SCIPPER contribue à l’amélioration de la qualité de l’air autour du port de Marseille.

Par son caractère innovant, le projet SCIPPER (Shipping Contributions to Island Pollution Push for the Enforcement of Regulations) contribue directement aux objectifs de l’Union européenne et de la Région en matière de protection du climat et de l’environnement, au bénéfice direct de ses habitants. Depuis le 1er janvier 2020, une nouvelle réglementation impose à tous les navires du monde de réduire leurs émissions d’oxydes de soufre afin de ne pas dépasser la norme de 0,5 %. Afin d’observer l’impact de cette réglementation, AtmoSud a testé à Marseille l’utilisation de drones renifleurs dans le cadre du projet européen SCIPPER. Équipés de capteurs électrochimiques, les drones traversent le panache de gaz d’échappement des navires afin d’en analyser la teneur en soufre. Les objectifs du projet SCIPPER sont les suivants :

→ Tester des technologies innovantes pour améliorer la surveillance des émissions du transport maritime et l’application de la réglementation sur les rejets de gaz par les navires dans les ports européens ;

→ Évaluer les impacts des émissions du transport maritime sur la qualité de l’air, selon différents scénarios d’application de la réglementation.

RÉALISATIONS CONCRÈTES

→ Test de technologies innovantes pour améliorer la surveillance des émissions du transport maritime ;

→ Évaluation de l’impact des émissions du transport maritime sur la qualité de l’air.