Skip to main content

MARSEILLE : Sakowin, des équipements à partir de méthane

Print Friendly, PDF & Email

Partager :

MARSEILLE : Sakowin, des équipements à partir de méthane

François de CANSON, Vice-Président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, en charge du développement économique, de l’attractivité, du tourisme et de la prévention des risques majeurs, a représenté Renaud MUSELIER, Président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, à l’inauguration du stand de la Région Sud au Salon Vivatech.

Il était aux côtés d’Isabelle CAMPAGNOLA-SAVON, Conseillère régionale, Présidente Commission Entreprises – Artisanat et commerce – Economie sociale et solidaire – Economie circulaire, de Françoise BRUNETEAU, Conseillère régionale, Présidente Commission Transition numérique des entreprises et des territoires, Aménagement, Economie numérique, de Yannick CHENEVARD, Député du Var, de Bruno BONNEL, Secrétaire général pour l’Investissement France 2030, de Jeannick BRISSWALTER, Président de l’Université Côte d’Azur et d’Alan FERBACH, Président, Directeur général et co-fondateur de Videtics.

A cette occasion, ils ont signé le panneau « Aujourd’hui nait une communauté IA en Région Sud » avec Audrey BRUN-RABUEL, Directrice générale de risingSud, Véronique SAUBOT, Directrice générale de Simplon ainsi que les startups présentes et les partenaires.

LA RÉGION SUD AU SALON VIVATECH

CLIMATE TECH

Sakowin, Deeptech soutenue par l’EIC, fabrique des équipements permettant de produire de l’hydrogène à partir de méthane, sans émission de CO2. Elle consomme 5 fois moins d’électricité que l’électrolyse pour produire la même quantité d’H2 à un coût compétitif sur site et à la demande. Notre technologie permet de décarboner la production de verre, céramique, métaux, acier, aluminium, ainsi que l’industrie pétrochimique, les pneus, les plastiques, les encres… Sakowin adresse la transition énergétique en offrant une solution à l’objectif Net Zero CO2 en 2050 à l’industrie, l’oil&gaz et la mobilité lourde. La plasmalyse du méthane permet de produire de l’hydrogène sans émision de CO2 à un coût compétitif et avec une efficacité énergétique optimale. Le carbone solide, co-produit de la réaction, adresse les marchés de l’agriculture en favorisant la rétention d’eau dans les sols, des matériaux de construction et des batteries. La brique technologique Sakowin un modèle de circularité.