Skip to main content

MARSEILLE : Renaud MUSELIER : « Réforme de la loi PLM, le…

Print Friendly, PDF & Email

Partager :

MARSEILLE : Renaud MUSELIER : « Réforme de la loi PLM, les injonctions parisiennes, ça suffit » !

La République française est une et indivisible. 

Peut-être aurait-il fallu rajouter, pour certains, qu’elle ne s’arrête pas aux portes du périphérique parisien !

 » Je découvre, ce matin dans la presse locale, que la réforme de la loi PLM « concerne d’abord Paris », d’après Sylvain MAILLARD, député à la manœuvre sur le sujet, et président du groupe Renaissance à l’Assemblée Nationale. Si c’est bien le cas, qu’il arrête de faire semblant de s’occuper de Marseille ! 
Se servir de sa casquette de président de groupe, pour servir les intérêts du président de l’assemblée départementale de Renaissance Paris, n’a aucun sens vu de Lyon ou Marseille.
La réalité, c’est que la loi PLM n’existe déjà plus. A Paris, Lyon et Marseille, les réalités institutionnelles et électorales sont déjà différentes ! Et sans juger la vie parisienne, on sait qu’à Marseille, on élit un maire quel que soit le mode de scrutin, en choisissant celui ou celle dont le nom et le visage sont sur l’affiche, tout simplement.
Plutôt que de vous lancer dans un tripatouillage hasardeux qui ne sert jamais celui qui tient la paire de ciseaux, concentrez-vous sur les compétences, comme le fait la mission Woerth ! Clarifiez-le « qui fait quoi » national et local, demandez des répartitions de compétences claires et bien définies par la loi. 
Par cet excès de parisianisme, ce mépris des Marseillais comme des Lyonnais, Sylvain MAILLARD condamne par avance sa proposition de loi à l’impuissance et à l’inutilité. C’est une grande déception pour tous ceux qui veulent faire avancer leurs territoires, mais l’enseignement est là : les solutions pour Marseille ne viendront pas de ce député de Paris », a déclaré Renaud MUSELIER, Président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, Président délégué de Régions de France.