Skip to main content

MARSEILLE : Renaud MUSELIER : « Alertes à la bombe dans l…

Print Friendly, PDF & Email

Partager :

MARSEILLE : Renaud MUSELIER : « Alertes à la bombe dans les lycées, la sécurité des élèves est la priorité de la Région Sud »

Dans la nuit du 25 au 26 mars, des messages de menace au contenu islamiste et terroriste ont été diffusées sur l’espace numérique de travail (ENT Atrium) de la région.

D’autres établissements dans d’autres régions, notamment en Ile-de-France, en Grand-Est et en Hauts-de-France ont également récemment subi ce type d’attaque.

« La Région Sud prend ces menaces très au sérieux et dénonce des faits d’une extrême gravité.
Nous prenons toutes les mesures pour sécuriser nos lycées. En lien avec les autorités académiques, aucun lycée n’ouvrira tant que les levées de doutes n’auront pas été réalisées par les forces de l’ordre.
Par mesure de précaution, et pour éviter toute propagation des messages de menace, nous avons décidé de suspendre l’espace numérique de travail. J’ai demandé aux services régionaux de prendre toute mesure pour faire en sorte de rétablir le service dans les meilleures conditions de sécurité et dans les meilleurs délais. Nous avons également demandé à notre Garde Régionale des Lycées d’intervenir aux abords de chaque établissement aujourd’hui, et dans les prochains jours, pour accompagner l’ensemble de la communauté éducative et les lycéens. 
Nous sommes aux côtés des proviseurs, des équipes éducatives, des agents régionaux et des élèves. Nous ne tolèrerons aucune alerte abusive et malveillante en réclamant des sanctions exemplaires. C’est pour cette raison que la Région dépose plainte pour alerte à la bombe abusive, apologie du terrorisme et menace de mort », déclare Renaud MUSELIER, Président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, Président délégué de Régions de France.