Skip to main content

MARSEILLE : La Région Sud, passion montagne !

Print Friendly, PDF & Email
Floriane Dumont
17 Déc 2023

Partager :

MARSEILLE : La Région Sud, passion montagne !

Avec des paysages qui forgent l’identité régionale, les Alpes du Sud sont un patrimoine d’une richesse inestimable et représentent 65% du territoire !

Aux côtés des habitants, la Région Sud y développe une politique ambitieuse qui s’incarne dans le « Plan montagne », et se voit aujourd’hui récompensée en devenant « hôte pressenti » des Jeux Olympiques et Paralympiques 2030.

Depuis janvier 2022, la Région Sud défend l’idée d’une candidature des Alpes du Sud à l’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques d’hiver. Aujourd’hui, cet espoir est devenu réalité, avec la candidature des Alpes Françaises, portée avec la Région Auvergne-Rhône-Alpes, sous l’égide du Comité national olympique et sportif français. En devenant « hôte pressenti », les Alpes veulent relever le défi de réinventer l’organisation d’un événement international au prisme des enjeux climatiques.

Des Jeux plus sobres

La réutilisation d’infrastructures modernes et existantes, qu’elles soient sportives, touristiques ou de transports, permet de limiter les constructions nouvelles et donc de limiter à la fois les coûts et l’impact environnemental. Certaines infrastructures devront toutefois être construites, et certains aménagements réalisés. Ces transformations devront permettre de répondre à un besoin exprimé par les habitants de ces bassins de vie afin que l’héritage de ces Jeux soit utile au territoire, comme avec la création d’un centre d’entraînement des sports d’hiver dans la vallée de l’Ubaye. Les Alpes françaises disposent, également, d’un réseau de transports décarbonés, avec un continuum entre le ferroviaire et les transports en commun. Aussi, ces Jeux représenteraient une formidable opportunité pour accélérer la transition vers une montagne plus durable, avec une possibilité d’initier un certain nombre de transformations, à l’instar de la transition énergétique des dameuses afin qu’elles fonctionnent à l’hydrogène.

Un plan montagne toujours aussi ambitieux

Après 100 millions d’euros investis entre 2016 et 2020, depuis 2021, et jusqu’à 2027, ce seront plus de 200 millions d’euros qui seront mobilisés pour assurer l’avenir des Alpes du Sud. 100 millions seront consacrés au développement et à l’aménagement durable des vallées de montagne, 100 millions supplémentaires, seront consacrés au soutien des stations de montagne. Grâce au Plan de Reconquête pour l’Economie des Territoires de Montagne, ainsi qu’aux dispositifs Espaces Valléens dans le cadre de la Convention Interrégionale du Massif des Alpes (CIMA) 2021-2027, la Région Sud agit concrètement pour le développement des domaines skiables. Ainsi, le Plan de Reconquête, lancé au cœur de l’hiver 2020/2021, a permis d’accompagner 63 opérations sur 36 sites de pratiques de ski alpins et nordique avec plus de 8 millions d’€. Par ailleurs, afin d’augmenter la résilience des stations face aux changements climatiques, plus de 20 projets développement touristiques sur quatre saisons ont été retenus dans la démarche Espace Valléens. Modernisation des équipements et remontées mécaniques, diversification de l’offre et innovation, le Plan Montagne prépare l’avenir.

SOURCE : Région Sud