Skip to main content

MARSEILLE : Des quartiers Nords au Grand Bleu

Print Friendly, PDF & Email
Floriane Dumont
15 Mai 2024

Partager :

MARSEILLE : Des quartiers Nords au Grand Bleu

Fondée en 2000 par un passionné de natation, l’association Le Grand Bleu s’est donné pour mission de développer les activités nautiques et aquatiques au sein de la communauté marseillaise, mettant particulièrement l’accent sur la jeunesse.

Elle souhaite même emmener les jeunes Marseillais aux épreuves nautiques des JO qui auront lieu dans la cité phocéenne.

À la piscine des Micocouliers, au cœur des quartiers Nord de Marseille, chaque mètre carré est utilisé : d’un côté, les tout-petits apprennent l’aisance aquatique; plus loin, les enfants plus grands sont en cours de natation ; et dans le tiers restant, de jeunes adultes sont en formation pour devenir maîtres nageurs. Il y a vingt ans, Brahim Timricht était surveillant de baignade, l’été : « Je voyais les petits de mon quartier devant les bâtiments. Je partais le matin, je revenais le soir, et ils étaient là, toute la journée, en plein mois d’août. Du coup, un week-end, avec quelques collègues, on a pris nos voitures et on a décidé de les emmener à la mer. » De cette initiative informelle est née l’idée de créer Le Grand Bleu, avec pour objectif de faire découvrir aux Marseillais les joies des activités nautiques. « Je n’ai pas fait du foot, comme 99 % des gens de cette ville, j’ai fait de la natation. Pour un jeune des quartiers, faire de la natation, c’est être un ovni. J’étais assez bon nageur. J’aimais me retrouver dans l’eau. À l’époque, j’étais l’un des rares dans le milieu aquatique ou nautique à Marseille », explique le fondateur. Mais l’association constate alors qu’un nombre significatif d’enfants ne savent pas nager. « C’est marrant, non, dans une ville de bord de mer ? Alors on s’est mis à apprendre aux enfants à nager, pour qu’ils puissent ensuite pratiquer des activités nautiques », anticipant alors le plan national « Savoir nager » pour les enfants.

« Même à Noël et le jour de l’an, on apprend aux enfants à nager »

En 2015, Le Grand Bleu a connu un tournant majeur avec une apparition télévisée dans l’émission « Thalassa » et un soutien financier et logistique du préfet de l’époque. Depuis lors, « on a appris à nager à plus de 15 000 enfants. On est même devenu un pôle de formation aux métiers de l’eau. On crée et certifie des maîtres nageurs, parce qu’il en manque environ 5 000 en France », le tout en collaboration avec l’État. « Aujourd’hui, Le Grand Bleu occupe cinq piscines dans les quartiers Nord. On est ouvert tout le temps. Même à Noël et le jour de l’an, on apprend aux enfants à nager », affirme-t-il fièrement.

Tout en élargissant ses activités, Le Grand Bleu reste fidèle à sa mission première : emmener les Marseillais à la mer. « On a 15 000 à 16 000 pratiquants par an à nos activités nautiques comme le kayak, le paddle, le waterpolo en mer et même le kayak-polo. La mer, je l’exploite, tout ce que je peux faire, je le fais. » Cette année olympique a permis à l’association d’être nommée lauréate pour l’appel à projet « Impact 2024 » des Jeux olympiques de Paris, visant à accompagner des projets qui font du sport un outil social. Elle souhaite par là même emmener les enfants du Grand Bleu aux épreuves nautiques ayant lieu à Marseille.

SOURCE : La Newsletter de votre Caf n°118 – Mai 2024.