Skip to main content

MANOSQUE : Bientôt, une nouvelle maison des femmes

Print Friendly, PDF & Email
Floriane Dumont
15 Mar 2024

Partager :

MANOSQUE : Bientôt, une nouvelle maison des femmes

En ce 8 mars 2024, journée internationale des droits des femmes, la première pierre de la future maison des femmes de Manosque a été posée !

L’occasion de présenter un projet porteur d’espoir pour les femmes, et de rappeler l’engagement régional pour lutter contre les violences.

En France, chaque année en moyenne, une femme meurt tous les deux jours et demi, sous les coups de son conjoint ou ex-conjoint et une femme sur dix est victime de violences. Dénoncer les atteintes dont tant de femmes sont victimes ne suffit pas, il faut leur proposer des solutions concrètes et efficaces pour s’en protéger. Nous avons tous un rôle à jouer ! Il est de notre devoir d’être aux côtés des victimes et de les accompagner vers un avenir serein.

Renaud Muselier

Président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur

Président délégué de Régions de France

La Maison Régionale des femmes Simone Veil : un projet porteur d’espoirs pour les femmes

L’objectif principal de cet espace de 250m² est d’offrir un lieu d’accueil unique, discret et sécurisant pour une prise en charge globale des victimes de violences intrafamiliales et de discrimination. Les victimes pourront trouver un soutien, une écoute, des informations et bénéficier d’un accompagnement individualisé et adapté à leur situation personnelle. Mis à disposition par la ville de Manosque, il sera entièrement réhabilité dès le mois de mars 2024.

Il dispensera différents services notamment :

  • Des parcours de sortie de violences,
  • Un accompagnement socio médico-psychologique spécialisé,
  • La mise en sécurité, l’orientation vers des permanences d’accès aux droits, aux soins et à l’emploi,
  • Un accueil et une prise en charge spécifique des enfants co-victimes.

Dès 2022, la Région s’est engagée dans le projet Maison Régionale des Femmes Simone Veil en octroyant un soutien de 1 000 € en ingénierie de projet. De plus, le Centre d’Information Des Femmes et des Familles (CIDFF) des Alpes-de-Haute-Provence a bénéficié d’une aide de 80 000 € pour la réalisation des travaux.

Cette même année, dans l’attente de la concrétisation du projet, le CIDFF avait installé la Maison Régionale des Femmes Simone Veil dans un appartement afin de mesurer les bénéfices attendus pour les personnes accompagnées en situation de vulnérabilité.

En 2022, l’appartement a accueilli :

  • 1 150 personnes reçues sur les permanences,
  • 186 victimes accompagnées par le service violences,
  • 20 femmes accompagnées sur l’insertion professionnelle,
  • 30 participantes aux ateliers collectifs,
  • 1 atelier collectif proposé par semaine.

Pour l’année 2023, la Région a voté une subvention en fonctionnement de 30 000 € pour un soutien à l’accompagnement global des femmes.

La lutte contre les violences faites aux femmes : une priorité régionale

Le 25 novembre 2021, à l’occasion de la journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes, instaurée par l’ONU, la Région a rassemblé pour la première fois tous les acteurs de ce domaine autour des « Assises régionales » de Provence-Alpes-Côte d’Azur.

A cette occasion, la Région s’est engagée aux côtés des femmes en signant une charte d’engagement contre les violences faites aux femmes afin de Promouvoir de manière significative l’égalité entre les femmes et les hommes, Sensibiliser et communiquer sur la lutte contre les violences faites aux femmes, Produire des outils de politique et de formation sur la prévention et la prise en charge des victimes, Faciliter l’accès aux associations spécialisées en soutien aux collaborateurs, Intégrer le réseau régional de la lutte contre les violences faites aux femmes pour travailler sur ce sujet, Mesurer l’impact des actions réalisées et partager ces résultats.

Le 17 décembre 2021, lors de l’Assemblée Plénière, la Région a voté le plan d’actions de lutte contre ces violences avec près de 10 millions d’€ consacrés à cette cause, sur l’ensemble du mandat, à travers trois objectifs :

  • Alerter : Doter chaque femme de la région Sud d’un dispositif d’alerte,
  • Accompagner : Offrir à chaque femme de la région Sud une solution d’accompagnement et d’hébergement en proposant une Maison Régionale des Femmes dans chaque département du territoire,
  • Prévenir : « Faire de chaque habitant de la région Sud un citoyen engagé dans la lutte contre les violences faites aux femmes, dans tous les domaines »

Dans ce cadre, plusieurs projets ont déjà vu le jour notamment :

  • 100 boutons d’alerte connectés ont été distribués dans le Département de Vaucluse, (suite au succès de cette expérimentation, la Région a fait l’acquisition de 1 000 boutons connectées, remis aux associations à l’occasion du Forum Respect des Femmes),
  • Au titre de la Convention Justice-Région, la Région apporte son soutien financier aux 7 associations d’aide aux victimes agréées par la Justice pour accompagner et protéger en 2023 plus de 38 500 victimes dont 12 100 sont victimes de violences intrafamiliales, 1 000 bénéficient du dispositif « Téléphone Grave Danger » (TGD) et 160 bénéficient du dispositif de Bracelet Anti-Rapprochement (BAR).

Depuis 2022, la Région poursuit son engagement pour les femmes avec l’organisation chaque année du Forum « Respect pour les femmes ». Gratuit et ouvert pour tous, c’est une nouvelle occasion de donner les armes nécessaires aux femmes pour les rendre plus fortes.

En 2024, comme chaque année depuis 2021, le budget du plan régional de lutte contre les violences faites aux femmes est d’1 million d’€.

Depuis 2022, la Région poursuit son engagement pour les femmes avec l’organisation chaque année du Forum « Respect pour les femmes ». Gratuit et ouvert pour tous, c’est une nouvelle occasion de donner les armes     nécessaires aux femmes pour les rendre plus fortes.

Les autres actions de la Région en faveur de la santé des femmes :

• Mouvement français du planning familial, la Région a attribué une subvention de plus de 93 000 € notamment pour le numéro vert Contraception-IVG et la gestion du site internet du Planning familial ou encore un investissement de plus de 16 000 € pour l’équipement informatique.
• Le gynécobus, dispositif mobile de prévention gynécologique afin d’inscrire les femmes dans un parcours de soins régulier. La Région a soutenu ce projet à hauteur de plus de 47 000 €. Cet investissement a été cofinancé par l’Etat, Provence Verte et Provence Verdon, les Fonds européens FEADER. Le dépistobus, le « Bus rose » qui a sillonné la région en octobre 2023 pendant un mois pour sensibiliser à la prévention contre le cancer du sein.
• En 2023, la Région a labellisé deux nouvelles Maisons Régionales des Femmes portées par les centres hospitaliers de Marseille et d’Avignon, qui au-delà du parcours de soin, coordonnent également le volet social et juridique via des permanences au sein des Maisons. Pour ces deux projets, la Région a attribué deux subventions d’un montant total de 60 000 € en fonctionnement et quatre subventions d’investissement qui s’élève au total à plus de 520 000 €.

SOURCE : Région Sud