Skip to main content

LE LAVANDOU : Le Grand Jardin, oasis de bonheur et de bio…

Print Friendly, PDF & Email
Floriane Dumont
17 Fév 2024

Partager :

LE LAVANDOU : Le Grand Jardin, oasis de bonheur et de biodiversité

Devant une foule de lavandouraines et lavandourains, Gil Bernardi, le maire, a inauguré le parc du Grand Jardin, sous un magnifique soleil printanier.

Pour cette séquence officielle, il était entouré de François de Canson, maire de La Londe-les-Maures, vice-président de la Région Sud, François Arizzi, maire de Bormes-les-Mimosas, Christian Simon, maire de La Crau et conseil départemental avec Nathalie Janet, szq élus du Conseil municipal et de tous ceux qui ont œuvré à cette magnifique réalisation très applaudie.

OASIS DE BONHEUR

« Bienvenue dans cette respiration, dans cette oasis de bonheur et de biodiversité où toutes les espèces, à commencer par l’espèce humaine, ont leur place », a lancé, sur un ton enjoué, le premier magistrat.

Le maire a ajouté : « Un golf à l’origine, à l’évidence, mais pas seulement… ouvrant, lui aussi, ses bras au footgolf, au baseball. Pour que l’idée fasse son chemin, celle de mettre en partage le golf pour ouvrir, aujourd’hui, ce Grand Jardin. Le Grand Jardin offre un espace d’exception à tous les résidents de la Grande Bastide, de l’écoquartier du Village. Au Lavandou, partout où nous habitons, nous disposons d’un jardin au coin de la rue. Le Lavandou est, en somme, un grand jardin ! Enfants, ados, parents ou grands-parents. Sportifs, bibliophiles et flâneurs, nous éprouverons une émotion commune dans ce lieu : l’émerveillement devant une nature aussi foisonnante ».

Gil Bernardi a rappelé que ce Grand Jardin est agréable pour tous, mais imaginé en priorité pour les enfants : « Le parc offre une kyrielle d’activités. Dans les aires de jeux, ludiques, inclusives, intégrées et créées sur mesure pour ce site, la jeunesse peut pratiquer 17 actions : grimper, sauter, glisser, se cacher, s’équilibrer, se balancer et écouter dans « la Forêt secrète des écureuils » et dans « Le clos des noisettes ». Voilà un programme réjouissant » !

CHANGEMENT CLIMATIQUE

Pour François de Canson : « Le Grand Jardin, qui a subi de nombreuses de rénovations, est l’exemple de l’adaptation de nos villes à l’évolution du climat. Il regroupe de nombreuses activités comme une aire de sport avec agrès, un coin de détente avec chaise longues, un espace nature avec hôtels à insectes, paons, fleurs. C’est une belle réussite pour la commune du Lavandou. La commune a souhaité planter de nombreuses essences dans le cadre du dispositif porté par la Région Sud « Arbres en Ville ». La Région s’est engagée à hauteur de 80 000€. En tant de président de Méditerranée Porte des Maures, j’ai souhaité contribuer à hauteur de 700 000€ à cet ambitieux projet qui entre en phase avec le soutien que MPM apporte au changement climatique sur notre territoire ». 

Texte et photos Francine MARIE.

A NOTER…

Le Grand Jardin en chiffres :Sur un terrain de 3,5 ha, on trouve 1,5 ha pour le golf compacté (1 practice remis à neuf, 1 parcours 3 trous redessinés) et 2 ha pour le parc (aires de jeux pour les enfants, les adultes, fitness et détente), un arboretum, composé de 98 arbres d’essences nouvelles, complétant 150 arbres déjà présents ainsi que 16 abris pour les oiseaux et insectes.Le montant du réaménagement du parc (y compris la création d’un caniludique) se monte à 1,8M€. Le projet a été financé à 50% par MPM (Méditerranée Porte des Maures), la Région Sud et le Département.Bienvenue au caniludique !

Cette inauguration s’est poursuivie par l’ouverture du premier parc canin du Lavandou (avenue de la Grande Bastide). Bienvenue à nos amis à quatre pattes au caniludique où ils peuvent courir, s’amuser et suivre un parcours d’agilité ! Un reportage que la Gazette du Var développera dans son prochain numéro.