Skip to main content

LAS VEGAS : CES 2024 – Glaaster, lance la première …

Print Friendly, PDF & Email
Floriane Dumont
10 Jan 2024

Partager :

LAS VEGAS : CES 2024 – Glaaster, lance la première IA qui adapte l’école aux enfants DYS

Glaaster sera présent au Pavillon French Tech Venetian Expo, Hall G — 60613 — Eureka Park pour présenter des demos live de sa solution.

Boostée à l’IA, Glaaster est la première plateforme au monde qui rend « DYS compatible » et ludique n’importe quel contenu pédagogique à partir d’une simple photo.

Une technologie qui pourrait soulager plus d’1 million d’enfants en France !

*Version altérée* : Boosétè à l’IA, Glaaster est al prmeèire paltfeorme au mnode qiu rend « DYS compatible » et ludqiue n’impotre qeul cnotneu pédgaogqiue à partir d’une splime photo.

Une tehnoclogie qui porruait suolager plus d’1 mliilon d’efnants en Farnce !

L’ Edtech française Glaaster lance aujourd’hui la première plateforme d’aide aux devoirs pour enfants DYS, capable d’adapter l’école aux besoins spécifiques de chaque enfant, à partir d’une simple photo. Basée sur les neurosciences et l’IA, cette solution est, en effet, capable d’analyser n’importe quelle photo de ressource pédagogique pour en extraire le texte et le modifier automatiquement. Cette correction, sur mesure et définie par l’IA, limite ainsi l’impact des troubles DYS pour permettre de lire plus facilement. Glaaster booste également la motivation et la confiance de l’élève en rendant l’apprentissage plus ludique grâce à un système de gamification comprenant notamment des défis et des récompenses. Finies les crises, les pleurs et les disputes. Glaaster est le premier outil qui transforme la corvée des devoirs en un moment de plaisir pour les enfants DYS et leurs proches.

Rétablir l’égalité des chances pour 1 million d’enfants DYS en France et accompagner leur famille au quotidien…

Le droit à l’éducation est garanti à chacun afin de lui permettre de développer sa personnalité, d’élever son niveau de formation et de s’insérer dans la vie professionnelle. Tous les enfants ne sont pourtant pas égaux face à ce droit. Ainsi, en France, près d’un million d’élèves, du CP à la Terminale, souffrent de troubles “DYS” (dyslexiques, dyspraxiques, dysorthographiques…), des troubles neurodéveloppementaux qui peuvent altérer l’apprentissage d’une fonction cognitive, comme la lecture et l’écriture. Outre ces difficultés, les troubles DYS sont également à l’origine de situations de stress quand vient le temps des devoirs.

En effet, selon une étude menée auprès de 140 familles d’enfants DYS, les parents consacrent près de 2h par jour aux devoirs à la maison, soit 40 par mois ! Une véritable épreuve pour des familles trop souvent démunies face aux troubles de leurs enfants.

Ce sont précisément ces problématiques que Glaaster adresse grâce à sa plateforme d’aide aux devoirs DYS.

Selon Baptiste, CEO et co-fondateur de Glaaster,

« L’école aujourd’hui est faite pour le plus grand nombre. Notre challenge pour l’école du futur, c’est de la rendre plus inclusive, en l’adaptant à chaque profil qui en a besoin par exemple. J’ai malheureusement encore trop souvent des parents en pleurs au téléphone car ils n’ont pas de solutions…»

… grâce à Glaaster, une plateforme boostée à l’IA qui transforme les devoirs en jeu à partir d’une simple photo

L’ambition de Glaaster est double : diviser le temps des devoirs des enfants DYS par deux, tout en les rendant plus attractifs grâce à une plateforme d’aide aux devoirs entièrement automatisée. La solution repose sur une IA capable de réaliser un profilage cognitif de l’élève et d’identifier sa typologie de troubles DYS en quelques minutes. Elle s’appuie ensuite sur une photo de n’importe quel contenu pédagogique pour procéder à la correction du texte, en fonction du profil prédéterminé de chaque utilisateur.

Ces modifications incluent des espacements entre les lettres, les mots, les lignes ou encore des changements de police, mais aussi des ajouts de couleurs sur les phonèmes et graphèmes qui posent des problèmes. Chaque utilisateur bénéficie ainsi d’une lecture parfaitement adaptée à sa perception cognitive, au pixel prêt !

L’IA de Glaaster génère également des mini jeux personnalisés pour stimuler la motivation. Grâce à la gamification, les devoirs deviennent de véritables carburants permettant non seulement de soulager l’enfant, mais aussi de l’aider à retrouver le plaisir d’apprendre. Glaaster permet ainsi de réconcilier parents, enfants et devoirs, et de limiter le décrochage scolaire, très présent chez les personnes atteintes de troubles DYS.

Selon Antoine AUZIMOUR, CTO et co-fondateur de Glaaster,

« Étant dyslexique, j’ai moi même vécu cette situation étant petit. J’ai eu la chance d’avoir continuer les études, poussé par mes parents, pour devenir spécialiste en IA. Et c’est fou de voir comment cette technologie est idéale dès qu’il faut faire de la personnalisation individuelle, comme dans le cas présent avec les enfants DYS…. »

Comment ça marche ?

Plus besoin de passer des heures à configurer manuellement un outil pour des résultats parfois aléatoires. Glaaster est aussi simple à installer et à utiliser qu’Instagram ! Il suffit, en effet, d’installer l’application Glaaster sur son smarpthone, de prendre une photo et de la transférer sur la plateforme Web. L’IA prend alors le relai en extrayant le texte de la photo et en le corrigeant automatiquement en fonction des besoins de l’enfant. Il ne reste plus qu’une seule chose à faire : apprendre en s’amusant !

Une innovation issue de la recherche en neurosciences et déjà éprouvée par des professionnels de santé

Glaaster collabore avec le Centre de Recherche en Neurosciences de Lyon, avec notamment Dr. Eddy CAVALLI et Dr. Alice GOMEZ, tous les deux connus pour leurs travaux dans le domaine.En s’appuyant sur le savoir du centre, et au travers d’une thèse CIFRE qui se déroule sur 3 ans, Glaaster acquiert la capacité de réaliser un profilage cognitif de l’utilisateur au travers d’un mini jeu, ce qui permet d’entraîner l’IA et de proposer la correction idéale.

D’autre part, Glaaster est soutenu par de nombreux cabinets d’orthophonie, dont une dizaine est déjà partenaire pour tester l’outil auprès de leurs patients

Pavillon French Tech Venetian Expo, Hall G — 60613 — Eureka Park

A propos de Glaaster

Né du vécu d’un de ses fondateurs, Antoine, qui à beaucoup souffert de sa dyslexie étant petit, Glaaster est sa revanche sur ce trouble.Expert en IA et dyslexique, il n’en fallait pas moins pour que l’idée lui vienne.

Glaaster est la première intelligence artificielle appliquée au monde des neurosciences de manière à aider à la lecture les enfants atteints de troubles dys.Fort de son expertise en IA et de sa collaboration avec le CRNL, Glaaster propose aujourd’hui une plateforme permettant de transformer les textes de l’école afin de les rendre accessibles à tous, à partir d’une simple photo et quel que soit le trouble de l’enfant. Enfin, pour motiver ces enfants souvent fâchés avec l’école, Glaaster transforme les devoirs en jeu grâce à la gamification.