Skip to main content

CHINON : Du temps pour soi, une passion contrariée

Print Friendly, PDF & Email

Partager :

CHINON : Du temps pour soi, une passion contrariée

En région Centre-Val de Loire, la Communauté de communes Chinon, Vienne et Loire compte actuellement une quinzaine de commerces florissants à reprendre.

Toute une génération de commerçants, atteignant l’âge de la retraite, cherche à transmettre magasins, restaurants ou hôtels. Dans ces communes dynamiques, les activités commerciales en attente d’un repreneur offrent la possibilité de se lancer dans l’entrepreneuriat, avec un projet solide, ou constituent tout simplement un investissement. Avec un bassin d’emploi très attrayant, le pays de Rabelais bénéficie d’un riche patrimoine culturel, gastronomique et naturel.

Depuis 30 ans coiffeuse, Allisson Loison continue de parler avec enthousiasme de son métier et de son salon de coiffure, « Du temps pour soi » situé à Chouzé-sur-Loire. À regret, elle doit passer la main ; en effet, la quadragénaire a développé une maladie professionnelle. Une salariée, qui propose aussi un service d’onglerie, travaille à ses côtés depuis plusieurs années et connaît très bien la fidèle clientèle.

« J’aime mon travail, j’aime mon village. A Chouzé-sur-Loire, les commerçants s’entendent bien et s’entraident. Ils créent aussi du lien entre les 2000 habitants. » Allisson Loison, coiffeuse et gérante « Du temps pour soi ».

Si les habitants de Chouzé-sur-Loire et ceux du bourg voisin, Port-Boulet, fréquentent le salon de coiffure d’Allisson Loison, d’autres tourangeaux viennent, pour certains, de beaucoup plus loin pour se faire coiffer. Certains n’hésitent pas à faire le déplacement depuis Bourgueil et d’ailleurs, et à parcourir ainsi plus de vingt de kilomètres. Sur une route touristique, le centre-ville, avec de nouveaux aménagements, invite les touristes à s’y arrêter.

Du temps pour soi en quelques chiffres

Fonds de commerce : 55 000 €

Bilan 2022 / 2023 : augmentation de 22, 5% du CA