Skip to main content

VILLAR D ‘ARENE : Le refuge du Pavé (Ecrins) à rouv…

Print Friendly, PDF & Email

Partager :

VILLAR D ‘ARENE : Le refuge du Pavé (Ecrins) à rouvert ses portes

Avis aux randonneurs, grimpeurs et alpinistes, le refuge du Pavé a ouvert ses portes après une rénovation complète qui s’est effectuée pendant deux années de travaux.

Son inauguration est prévue le 27 août, l’occasion de redécouvrir une des vallées les plus secrètes et sauvages du massif des Écrins.

Un lieu idéal pour la pratique des activités de montagne

C’est au bord d’un lac glaciaire, au cœur d’un cirque de haute montagne dominé par le Pavé, Roche Méane et le Pic Gaspard qu’est installé le refuge du Pavé.

Son accès depuis le Pied du Col (Villar d’Arêne, Hautes Alpes) est déjà en soi une véritable immersion dans les paysages remarquables les plus sauvages du massif des Écrins, et demande 4 et 5 heures de marche pour avaler les 1150 mètres de dénivelé.

Le refuge permet un accès rapide à un grand nombre de courses d’alpinisme et d’escalade des plus faciles aux plus difficiles. Les alpinistes apprécieront les voies granitiques du pic Nord des Cavales ou de la pointe Emma. Le pic Gaspard, la face sud du Pavé, la traversée Pavé-Meije, la grande ruine, le col du Pavé sont autant de belles courses en rocher ou en neige.

Nouveauté : le refuge sera gardé pour la saison de ski de randonnée, et offrira dans sa nouvelle configuration une étape nouvelle dans le tour de la Meije par le col du Pavé, sans oublier de beaux objectifs à la journée comme les cols du Clos des Cavales ou de la Grande Ruine.

Le nouveau bâtiment

La conception du nouveau bâtiment a été principalement dictée par le fort risque avalanche du site : positionnement du futur refuge sur un petit éperon, au pied de la Pointe Emma, dans une volumétrie simple, parallélépipédique, de plain-pied, encastrée dans le relief. Les façades les plus exposées (nord et ouest) sont aveugles. Un remblai au nord protège le bâtiment de l’aérosol de l’avalanche de la pointe du Pavé, et une plateforme quasi horizontale à l’ouest casse les efforts dynamiques de l’avalanche de la pointe Emma.

Le recours aux matériaux du site a été privilégié lorsque cela était possible et en accord avec le Parc national des Écrins : remblais constitués de pierres du site ; béton préparé sur site avec des roches concassées et de l’eau prélevée en sortie du lac ; protection en pierre de la couverture constituée de matériaux du site permettant de renforcer l’intégration du bâti dans son environnement naturel.

L’angle sud-est du bâtiment, peu vulnérable au risque avalanche, offre une architecture plus chaleureuse et transparente, composée de bois et de vitrages. Le bois sous toutes ses formes emplit l’intérieur du bâti. L’alliage béton-pierres-bois permet de répondre harmonieusement à la minéralité du site.

Le nouveau bâtiment (195 m²) offre désormais des conditions de vie et de travail optimisées pour les gardiens, une capacité de 30 couchages et des périodes de gardiennage élargies (été, ailes de saison estivale, saison de ski de randonnée).

Le refuge sera gardé par Pauline Müller, qui a commencé sa “carrière” comme aide-gardienne au Pavé, avant d’officier ces dernières années au refuge de Pointe Percée (Aravis).

Un refuge pour comprendre le milieu montagnard

Ce site unique est particulièrement idéal pour appréhender la fragilité du milieu montagnard. Ainsi, dès cet été, des projets Refuges Phares pour l’environnement seront organisés au refuge afin de sensibiliser le public. Ce projet, initié en 2022, vise à faire des refuges des lieux privilégiés de sensibilisation et d’éducation à l’environnement. Il prendra la forme de différentes animations tout l’été destinées au public, ainsi que d’un jeu “Refuges phares” spécialement créé pour le lieu, disponible en libre-service au refuge.

Le refuge du Pavé en chiffres 

– 1970 : construction du bâtiment d’origine
– 4 et 5 heures de marche au départ du Pied du Col (Villar d’Arêne, à 1h30 de Grenoble)
– 2841 m d’altitude
– 195 m²
– 30 couchages
– 2 850 000 euros : montant de la rénovation (travaux, maîtrise d’oeuvre, études, héliportage)
– 27 août : inauguration