Skip to main content

TOULON : Une impressionnante opération de vidange

Print Friendly, PDF & Email
Floriane Dumont
11 Fév 2024

Partager :

TOULON : Une impressionnante opération de vidange

Propriété de la Métropole, la retenue d’eau, située sur les communes de Carcès et Cabasse – plus importante réserve d’eau potable de l’aire toulonnaise – a été vidangée en novembre 2023.

Objectifs : permettre, après nettoyage, la réalisation d’un diagnostic complet et précis des parties immergées du barrage en prévision de travaux en 2027. Découvrez les images impressionnantes de ce paysage mis à sec.

L’image est saisissante, si vous passez devant le barrage de Carcès, situé sur la rivière du Caramy à 3,5 kilomètres du village varois, vous découvrirez la retenue d’eau complètement à sec. La raison de cet assèchement est une opération de vidange de la retenue Ste Suzanne, débutée depuis le 2 novembre dernier par la Métropole TPM, propriétaire de l’ouvrage depuis 2018.

Pour mémoire, ce barrage en terre de 14 m de haut a été mis en eau en 1934. Il a une capacité de 7,85 millions de m3 à sa côte normale d’exploitation estivale (169 m NGF), ce qui fait de lui le plus important stock d’eau potable de la Métropole (principalement Toulon et la Marine nationale) et la 2ème ressource principale d’alimentation du territoire.

Diagnostic complet en prévision de travaux

Cette opération intervient après la constatation en 2015, de plusieurs désordres, notamment une perte de l’étanchéité du masque amont et un tassement des alluvions sur lesquelles est fondé le barrage. Pour maintenir le niveau de la sécurité de l’ouvrage, la côte d’exploitation du barrage a ainsi été abaissée de 1 mètre diminuant d’autant la capacité de stockage de la retenue (à 6,85 millions de m3). Cette diminution permet, en effet, d’avoir moins de pression au niveau du barrage.

Depuis 2020, une importante opération de rénovation du barrage et de ses ouvrages annexes a été lancée par TPM. Dans cette perspective, la vidange de la retenue – réalisée avec toutes les autorisations environnementales* – permettra d’établir un diagnostic exhaustif précis et complet de toutes les parties d’ouvrages notamment de ses parties immergées.

À partir de ces résultats, TPM pourra définir les travaux à entreprendre dès 2027. À savoir que la dernière vidange réalisée en 1999, n’avait entrainé aucun travail d’envergure.

LIRE LA SUITE

SOURCE : Lettre d’information N°86 Métropole Toulon Provence Méditerranée