Skip to main content

TOULON : Renaud MUSELIER au Lycée Professionnel Claret

Print Friendly, PDF & Email

Partager :

TOULON : Renaud MUSELIER au Lycée Professionnel Claret

Ce lundi 4 septembre, à l’occasion de la rentrée scolaire, Renaud MUSELIER, Président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, s’est rendu au Lycée Professionnel Claret, aux côtés notamment de Natacha CHICOT, Rectrice de l’académie de Nice.

Afin d’accompagner les 195 000 lycéens de Provence-Alpes-Côte d’Azur dans la construction de leurs projets professionnels et de leur offrir les meilleures conditions de réussite, la Région Sud agit concrètement pour leur pouvoir d’achat dans de nombreux domaines, transports, loisirs, santé, et s’engage pour l’amélioration de leur cadre d’étude. Dans le cadre de son Plan Climat « une COP d’Avance », la Région Sud a fait des lycées un terrain d’action prioritaire et exemplaire en matière de qualité environnementale et de développement durable. Ainsi, le Lycée Professionnel Claret a pu bénéficier de près de 4,5 millions d’€ pour le pôle restauration.

Discours de Renaud MUSELIER
Président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur,
Président délégué de Régions de France
Inauguration de la demi-pension du Lycée professionnel Claret
Lycée professionnel Claret, Toulon
Lundi 4 septembre 2023

Vous êtes ici dans petit pays de 5 millions d’habitants, une région aux trois marques monde connues dans le monde entier : Provence, Alpes et Côte d’Azur.
Un territoire de la taille de la Belgique, la population de la Finlande, avec un PIB proche de celui de la Nouvelle-Zélande !
Un espace béni des dieux, avec 50% d’espaces boisés, 1000 kilomètres de côte, ses 9 parcs naturels régionaux, 4 parcs nationaux, 17 réserves naturelles !
Le creuset de toutes les énergies : avec le photovoltaïque et nos 300 jours de soleil par an, l’éolien flottant, l’hydraulique, le nucléaire – la fission comme bientôt la fusion avec ITER, la méthanisation, l’hydrogène…
Une terre d’excellence industrielle et économique, avec des fleurons : CMA-CGM, Airbus Hélicoptères, Naval Group, Thalès, TotalEnergies, Pernod Ricard, Ipsen Pharma, Eurenco…
Une puissance maritime avec toutes ses facettes : l’accès à la mer pour les loisirs de chacun bien sûr, mais aussi le 1er port militaire d’Europe à Toulon, et le 1er port de France en matière de flux sur les bassins de Marseille et Fos !
Un pôle militaire reconnu, avec 3 bases aériennes, dont le Roissy militaire à Istres, 10 régiments de l’armée de terre, Toulon et les commandos de Saint Mandrier, 2 hôpitaux militaires…
Nous sommes une patrie résolument culturelle, 1ère région de festivals en Europe, avec nos traditions et tous ceux qui les font vivre, souvent de façon bénévole et exceptionnellement vivante !
Nous sommes une terre de jeux, où le sport occupe une place à part, où nous avons la seule équipe française vainqueur de la Coupe d’Europe de football, capables d’accueillir la coupe du monde de rugby en 2023 et les épreuves des JO en 2024 et une candidature en cours pour les JOP d’hiver de 2030…
Nous disposons d’équipements de santé de niveau mondial, des meilleurs spécialistes, de la meilleure couverture médicale de France, avec 525 médecins pour 100 000 habitants !
Nous sommes entrés dans le top 10 des régions captatrices de fonds européens, avec 10 milliards d’€ d’investissements d’ici à 2028, et nous allons encore accélérer sur ce volet.
Nous avons engagé un plan climat unique en France, avec le vote du 1er budget vert d’Europe. J’ai souhaité placer cette rentrée scolaire sous deux angles bien particuliers. D’abord et avant tout mettre à l’honneur nos lycées professionnels.

Un tiers de nos effectifs lycéens sont concernés en région Sud, et je voulais les mettre à l’honneur.

– J’étais vendredi avec le Président de la République dans le Vaucluse au lycée de l’Argensol à Orange,
– Ce matin au lycée des Eucalyptus à Nice,
– Et cet après-midi avec vous au lycée Claret.

Nous comptons :

– 45 lycées polyvalents et 65 lycées professionnels publics sur 173 accueillant 49 000 élèves en formations professionnelles du bac-3 au bac+3 sur 155 000 lycéens,
– 17 lycées polyvalents et 25 lycées professionnels privés sur 102 établissements accueillant 12 500 élèves en formations professionnelles du bac-3 au bac+3 sur 38 000 lycéens.

La carte des formations professionnelles comprend 221 diplômes : 83 CAP, 138 Bac professionnel représentant environ 1000 sections…
Voilà pour le panorama.

Cette année est très spécifique car elle marque le changement d’une époque, la réforme qui a été présentée le 4 mai acte 2 avancées majeures :

– « faire de la voie professionnelle un choix » plutôt qu’une orientation subie,
– Ne plus mesurer la qualité d’une formation à son taux de réussite mais à son taux d’insertion en emploi ou en poursuite d’études.

1 milliard d’€ y seront consacrés, avec notamment une grande nouveauté pour nos lycéens, la rémunération des stages allant de 50 à 100 € la semaine selon que vous soyez en seconde, en première ou en terminale.
Mais aussi une meilleure reconnaissance pour les enseignants. Mes équipes ainsi que celles du rectorat n’auront qu’une seule obsession : insertion professionnelle ou poursuite d’étude. Enfin, parce que l’apprentissage d’un métier et de son excellence est au cœur des enseignements dispensés en ces murs, je vous annonce que nous accueillerons en 2025 en région Sud à Marseille la finale nationale des Worldskills, je vous y attends nombreux. Une Région engagée dans un budget 100 % climat et soucieuse de l’amélioration des pratiques, sousentend que la restauration dans ses lycées ne peut être un enjeu mineur.

Quelques chiffres pour vous permettre de situer le sujet, la restauration lycéenne en région Sud :

– Près de 98 000 internes et demi-pensionnaires,
– 10 millions de repas servis par an,
– Plus de 26 millions d’achat de denrées alimentaires
– 143 cuisines de production et les deux cuisines centrales,
– Et déjà 130 lycées équipés pour le tri des déchets en restauration.

C’est dans ce cadre que j’ai demandé que se tienne sur 2023 et 2024 une grande consultation sur la restauration et ses métiers, le coup d’envoi a été donné le 10 mai dernier au lycée hôtelier Jean-Paul Passédat avec les Assises de la Restauration Lycéenne. Hâte d’en découvrir les conclusions. Vous connaissez mon caractère, je ne supporte pas les a priori infondés et les affirmations toutes faites. On peut avoir une restauration collective de qualité, appréciée et proposée par des professionnels passionnés ! J’en profite pour saluer l’énergie sans faille de Stéphane SCHONENBERGER qui nous démontre que ce modèle atypique mis en place au lycée professionnel Claret fonctionne et peut être dupliqué. Permettez-moi de passer quelques instants sur un sujet qui a été au cœur de notre attention cette année, celui de l’inflation et du pouvoir d’achat.

En mars 2023 nous avons voté le bouclier régional anti-inflation – qualité dans l’assiette en région Sud, aussi :

– Cette année vous bénéficierez d’un tarif plancher et un tarif plafond qui demeurent inchangés par rapport à l’année 2023,
– Si nous avons connu une flambée de 15% des denrées alimentaires, la Région a pris à sa charge 11% de cette évolution,
– Par ailleurs, les familles les plus fragiles ont vu cette augmentation neutralisée par le recours au dispositif de tarification sociale relatif à l’aide aux élèves boursiers, complété si nécessaire par le fond de solidarité régional restauration,
– Enfin l’aide aux élèves boursiers sera renforcé pour 2024, avec un passage de 30 à 35 € du forfait trimestriel demi-pensionnaire, et de 60 à 70 € pour un élève interne. Ce dispositif sera également élargi en 2024 aux élèves non-boursiers dont le responsable légal est bénéficiaire de l’allocation de rentrée scolaire.

Livrée à l’été 2019 je n’avais pas eu l’occasion de venir visiter cette innovation en restauration collective scolaire…
Près de 4,5 millions d’€ ont été investis dans ce pôle de restauration. Il était plus que nécessaire de pallier l’absence de demi-pension sur ce site, aussi décision a été prise d’acquérir les 2 parcelles mitoyennes au lycée pour cette réalisation.

Vous êtes nos champions :

– 90 repas en Brasserie et 110 en cafétéria,
– Une équipe de restauration qui travaille les cuissons à la minute devant les élèves,
– 95% de fait maison,
– Politique zéro plastique : fromage à la coupe, fromage blanc en vrac…,
– Ratio gaspillage alimentaire très bas : moins de 45 grammes par élève,
– Et les réservations en ligne !

Vous n’êtes pas un lycée comme les autres, depuis 2021 vous participez au dispositif Mémoire et Citoyenneté. Vous êtes partis pour certains d’entre vous à Buchenwald pour un projet pédagogique en lien avec le mémorial de la Shoah. Et le travail que vous avez réalisé et présenté à l’Hôtel de Région «Passeurs de Mémoire» est un travail remarquable. Je tenais à vous en féliciter. Aussi je tenais à vous annoncer que dès cette année votre lycée sera de ceux fléchés pour travailler avec le Camp des Milles.