Skip to main content

TOULON : Renaud MUSELIER : « 2024, une année importante p…

Print Friendly, PDF & Email
Floriane Dumont
24 Jan 2024

Partager :

TOULON : Renaud MUSELIER : « 2024, une année importante pour l’économie régionale »

Le 24 janvier au Palais du Commerce et de la Mer de Toulon, Renaud Muselier, président de la Région Sud, a participé en compagnie de François de Canson, vice-président de la Région en charge de l’attractivité, à la cérémonie des vœux de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Var, présidée par Basile Gertis.

L’occasion de faire le point sur les grands axes économiques choisis par la Région Sud.

Ainsi, France 2030, piloté par Bruno Bonnell, Secrétaire général pour l’investissement, représente 54 milliards d’€.

« Ainsi, sur les 21,5 milliards déjà engagés, la Région a obtenu 737,3 millions d’€, ce qui la met à la 3ème place française. Région pilote pour la régionalisation de ce plan, le Sud est devenu la 3ème région de France en montant de fonds levés, avec une augmentation de 37% par rapport à 2022, pour 375 millions d’€ levés par nos sociétés, là où le reste de la France perd 30% ! Notamment sur l’énergie, la santé et la sécurité », se félicite le président de la Région Sud.

LE TOURISME, PREMIERE INDUSTRIE REGIONALE

Autre domaine économique dans lequel la région Sud excelle, comme l’a volontiers rappelé Renaud Muselier, il s’agit du tourisme : « La région Sud est une grande terre de tourisme, la première destination en France après Paris, qui est elle-même la première destination au monde ! 2023 a dépassé de 8% 2019, année de référence avec 21,6 milliards d’€ de retombées économiques, c’est notre première industrie. Les vacances de Noël enregistrent une hausse de fréquentation de 14 points et les périodes à venir présentent toute une dynamique haussière. Bravo au président du Comité Régional de Tourisme et à François de Canson, pour son action déterminée et porteuse de résultats ».

ECONOMIE SOLIDAIRE

Renaud Muselier a souhaité « remercier M. Barabaschi, Directeur général d’ITER pour ce projet monde de fusion nucléaire sur notre territoire, pour lequel nous avons déjà contribué à hauteur de 152 millions d’€ depuis 2006. J’étais avec le président Chirac quand nous avons obtenu ce fleuron de l’énergie, pour la France ».

Par ailleurs, puisque la région Sud est le creuset de toutes les énergies, elle accueillera le pipe-line hydrogène BARMAR, de la Catalogne à Marseille, voulu et poussé par Emmanuel Macron, le président de la République.

L’occasion pour Renaud Muselier de rappeler que la Région Sud engage déjà 100 millions d’€ chaque année pour l’économie, avec un objectif de 50 000 entreprises aidées d’ici 2028, de toutes les tailles, de toutes les dimensions, avec un service sur-mesure pour chacun : « Nous allons lancer une nouvelle feuille de route de l’économie sociale et solidaire, avec le président de la Chambre régionale Denis Philippe, pour ce secteur fondamental, à part entière. Nous engageons déjà 1,1 millions d’€ par an pour votre économie ! Je reviens du CES de Las Vegas et du forum de Davos, convaincu que nos entreprises savent mettre leur génie technologique au service des mutations de notre société. De la dépollution de l’eau à la production d’énergie décarbonée jusqu’à la restauration de la biodiversité. Nos entreprises incarnent le génie français. Je souhaite que nos réflexions sur l’intelligence artificielle se poursuivent, sans avoir peur, mais en optimisant nos usages. Soyons plus forts grâce à ce nouvel atout » !

REINDUSTRIALISATION VERTE

Pour le président de l’exécutif régional : « Nous serons toujours plus forts dans notre stratégie de réindustrialisation de cette terre d’industrie avec ce tournant désormais acquis de tous : la réindustrialisation verte. Cette année, nous avons obtenu l’implantation de CARBON avec 3 000 emplois directs et 1,5 milliard d’€ d’investissements. On continue avec les programmes Sud Entreprises, Sud Développement, Sud Industrie Carbone. Ils ont été bâtis avec les chambres consulaires, avec l’Union des Industries et Métiers de la Métallurgie, pour la transition écologique des entreprises, le financement de projets à enjeux, le développement, la modernisation industrielle : 50 millions d’€ par an adaptés à tous les types et formats d’entreprise. En parallèle, 100% des territoires de la région seront connectés au Très haut débit en 2025 » !

Photos PRESSE AGENCE.