Skip to main content

TOULON : Pierre Moucheboeuf, commandant du groupe de plon…

Print Friendly, PDF & Email

Partager :

TOULON : Pierre Moucheboeuf, commandant du groupe de plongeurs démineurs (GPD) de la Méditerranée

Cette semaine, 3 unités de la Force d’action navale basées à Toulon et à Djibouti ont changé de commandant.

Les cérémonies de passation de commandement sont un temps fort pour les unités de la Marine nationale et leurs équipages, qui devront « lui obéir en tout ce qu’il leur commandera pour le bien du service, l’exécution des règlements militaires, l’observation des lois et le succès des armes de la France».

GROUPE DE PLONGEURS DÉMINEURS (GPD) DE LA MÉDITERRANÉE

BÂTIMENT-BASE DE PLONGEURS DÉMINEURS (BBPD) PLUTON

Mardi 2 juillet 2024, le contre-amiral Éric Lavault, adjoint organique pour la maîtrise des fonds marins de l’amiral commandant la Force d’action navale, a fait reconnaître le capitaine de corvette Pierre Moucheboeuf comme commandant du groupe de plongeurs démineurs (GPD) de la Méditerranée et du bâtiment-base de plongeurs démineurs (BBPD) Pluton, en remplacement du capitaine de corvette Claude-Louis Gerbault.

Au cours des deux années de commandement, les marins du GPD Méditerranée et du BBPD Pluton ont participé à plus de 100 missions sur le territoire national et notamment plus de 60 missions de déminage permettant ainsi la destruction de plus de 700 munitions. Durant ce commandement, le BBPD Pluton a effectué 2 déploiements en Méditerranée et le GPD Méditerranée a notamment été engagé au Moyen Orient et en Nouvelle Calédonie.

Né le 18 décembre 1989, le capitaine de corvette Pierre Moucheboeuf intègre l’École de Maistrance en 2010. Après deux années à bord de la frégate antiaérienne (FAA) Cassard en tant que navigateur timonier, il est admis à l’École navale en 2013. Affecté au sein du service Pont de la frégate de type La Fayette (FLF) Courbet, il rejoint en 2016 le cours plongeur démineur puis l’École de guerre des mines. Breveté plongeur démineur en juillet 2017, il embarque à l’issue sur le chasseur de mines tripartite (CMT) L’Aigle puis au GPD Atlantique où il occupe les fonctions de commandant adjoint opérations puis commandant en second. En 2022, il rejoint, à sa création, la flottille de lutte contre les mines (FLCM) en tant que COMOPS.

Répartis sur les trois façades maritimes métropolitaines, les groupes de plongeurs-démineurs (GPD) opèrent jusqu’à 80 mètres de profondeur, sur le territoire national comme en opérations extérieures pour des missions de neutralisation d’engins explosifs, de guerre des mines et de sécurisation des

approches maritimes. Au quotidien, ils garantissent la protection du territoire en maintenant des alertes permanentes pour intervenir sur tous types d’engins explosifs, conventionnels comme improvisés. Ils peuvent être associés aux missions de service public lors d’interventions de sauvetage, de protection de l’environnement ou de recherches sous-marines. Dans le cadre de l’action de l’État en mer, ils neutralisent plus de 11 tonnes de munitions historiques par an. Éléments indispensables aux opérations de combat aéromaritime, ils sont facilement projetables et interviennent sur les théâtres extérieurs pour des actions de guerre des mines, de déminage portuaire ainsi qu’en protection des bâtiments de combat. La ville marraine du GPD Méditerranée et du BBPD Pluton est Crest (26).

Photos Marine nationale.