Skip to main content

TOULON : Opération Place nette à Vidauban – Le Muy …

Print Friendly, PDF & Email
Gilles Carvoyeur
24 Avr 2024

Partager :

TOULON : Opération Place nette à Vidauban – Le Muy et Les Arcs-sur-Argens, le bilan

Mercredi 24 avril 2024, le préfet du Var, représenté par la sous-préfète de Draguignan et le procureur de la République près le tribunal judiciaire de Draguignan avec le commandant de la compagnie de gendarmerie de Draguignan, ont dressé le bilan d’une opération coordonnée de sécurité réalisée depuis plusieurs jours sur les communes de Vidauban, du Muy et des Arcs-sur-Argens.

Il s’agit de la 13? opération de ce type menée dans le département après la Beaucaire (Toulon), la Gabelle (Fréjus – 2), le Val des Rougières (Hyères – 2), Berthe (la Seyne-sur-Mer – 2), Sainte-Musse (Toulon – 2), Pontcarral (Toulon), le centre ancien de Toulon et Brignoles/ le Luc, et la deuxième en zone gendarmerie. En effet, dans un objectif d’égalité républicaine constant depuis plusieurs mois, le préfet du Var a souhaité que les opérations « Place nette » se multiplient dans les communes moins urbaines, en zone gendarmerie.

Mobilisation de tous les services

Une opération dite  » Place nette  » est menée depuis le 15 avril 2024 par les militaires de la gendarmerie pour conforter l’action au quotidien des effectifs sur le terrain. Au-delà de la lutte contre les trafics de stupéfiants, l’opération  » place nette  » s’inscrit dans la droite ligne des engagements du ministre de l’Intérieur visant à accroître la présence de voie publique des forces de sécurité intérieure pour lutter contre la délinquance, que ce soient les atteintes aux biens comme les violences volontaires à l’intégrité physique.

Les objectifs de l’opération :

Lutte contre les violences physiques par un renforcement de la présence de voie publique.
Lutte contre les trafics de stupéfiants et démantèlement des points de deal.
Lutter contre l’immigration irrégulière.

L’objectif poursuivi est la reconquête du territoire et le rétablissement de la sécurité, grâce à la coordination de tous les acteurs sur un territoire donné, chacun dans son cœur de métier et selon une chronologie bien précise.

Plusieurs opérations judiciaires ont été menées sous l’autorité du procureur de la République de Draguignan mais aussi, ces derniers jours, des opérations CODAF (comité opérationnel départemental anti-fraude) avec le concours des services suivants :

o les services de police : Gendarmerie et police aux frontières
o la direction départementale de l’emploi, du travail et des solidarités
o la direction départementale de la protection des populations
o la direction départementale des finances publiques.

Bilan des opérations

Sur cette semaine, les forces de sécurité intérieure se sont déployées massivement sur le terrain à Vidauban, au Muy et aux Arcs-sur-Argens avec plus de 350 personnels mobilisés, notamment dans le cadre de la lutte contre les stupéfiants.

Les opérations de contrôles qui ont été organisées ont conduit à :

15 interpellations dont 5 dans le cadre de la rixe qui s’est déroulée à Vidauban et 6 concernant des étrangers en situation irrégulière (ESI)
> 20 délits routiers dont 5 conduites sous stupéfiants
> la saisie d’une motocyclette
> l’établissement de 62 contraventions et de 4 amendes forfaitaires délictuelles (AFD) pour stupéfiants

610 personnes et 430 véhicules ont été contrôlés.

En périphérie de l’opération Place nette, les douanes ont procédé à la saisie de 3,290 kg de cocaïne et de 3 000 € en numéraire. Au-delà du secteur de l’Est Var, il faut noter que l’action des gendarmes et des services de l’État a également permis de démanteler deux points de deal sur les communes de Carcès et de Barjols avec l’interpellation de 8 individus et la saisie de 5 armes et de multiples produits stupéfiants.

Une opération du comité opérationnel anti-fraude (CODAF) a également été menée et a conduit au bilan suivant :

> 10 établissements contrôlés sur les communes de Vidauban et du Muy
>interpellation de 3 étrangers en situation irrégulière
> 4 procédures administratives de mise en demeure engagée pour divers manquements à l’encontre d’établissements de bouche et de commerces divers
> 2 procédures de fermeture administrative engagée à l’encontre d’un bar/restaurant

Une délinquance en baisse sur la compagnie de gendarmerie de Draguignan

Dans un souci d’égalité républicaine, la sécurité doit être garantie partout, sur l’ensemble du territoire, en zones urbaine et rurale.

Ainsi, à l’image de l’évolution de la délinquance dans le département, la compagnie de gendarmerie de Draguignan affiche des résultats particulièrement positifs depuis le début de l’année :

> baisse de 4,43 % de la délinquance générale ;
> baisse de près de 1 % des violences physiques non crapuleuses qui représentent la majorité des actes de violences commis ;
> baisse de 17,3 % des atteintes aux biens ;
> baisse de près de 22 % des cambriolages sur l’ensemble de la compagnie.

Les actions à venir

> Poursuite des opérations de revitalisation du territoire sur la commune du Muy, dans le cadre du programme  » Petites villes de demain  » , notamment par la rénovation des façades des immeubles du centre historique, les travaux de l’église Saint-Joseph et des îlots du Pelissier et du Grand Jardin.

> Mise en place d’une opération programmée pour l’amélioration de l’habitat (OPAH) sur les communes du Muy et des Arcs-sur-Argens.

> Signature d’un nouveau contrat de ville avec la communauté d’agglomération Dracénie Provence Verdon le 14 mai prochain pour soutenir financièrement des associations investies dans l’insertion sociale, l’accompagnement des familles à la parentalité ou la lutte contre le communautarisme.