Skip to main content

TOULON : L’alliance pour le logement fait front fac…

Print Friendly, PDF & Email
Floriane Dumont
8 Fév 2024

Partager :

TOULON : L’alliance pour le logement fait front face au Gouvernement

Le collectif réunissant les 10 principaux acteurs du logement en France (FFB, USH, FNAIM, FPI, Pôle Habitat-FFB, Procivis, UNIS, UNNE, UNSFA, UNTEC) créé en octobre dernier poursuit sa mobilisation contre la crise du logement en France.

A l’occasion d’une conférence de presse qui s’est tenue le 14 janvier dernier, l’Alliance pour le logement, a dévoilé les résultats d’une enquête ayant pour thème « Les Français et leur perception de la crise du logement ».

D’après cette étude VIAVOICE, 83% des Français pensent qu’il y a une crise du logement aujourd’hui en France et les 3/4 estiment que le gouvernement n’en a pas pris la mesure et ne fait pas le nécessaire pour la résoudre. Le soutien à l’accession à la propriété pour les ménages modestes, l’allégement de la fiscalité immobilière, l’augmentation des aides pour la rénovation énergétique et le soutien à la construction de logements sociaux et à loyers maîtrisés apparaissent pour les Français comme les mesures à prendre en priorité pour que tout le monde soit bien logé.

Fort de ce constat partagé avec les des Français et compte tenu des prévisions économiques en matière de logement pour 2024, l’Alliance pour le logement demande au nouveau gouvernement de préciser les grandes lignes de sa politique du logement et sa stratégie pour les 3 ans à venir.

L’Alliance pour le logement interpelle le gouvernement sur des sujets urgents :

• Rétablir le prêt à taux zéro #PTZ qui, depuis sa création, il y a près de 30 ans, a permis à plus de 3,6 millions de familles d’accéder à la propriété ;
• Dynamiser temporairement l’#acquisition des logements dans le neuf par une exonération partielle des droits de mutation ;
• Limiter les refus de #crédit en assouplissant véritablement ou en suspendant temporairement les règles du Haut Conseil de Stabilité Financière #HCSF ;
• Faciliter la #transmission entre membres d’une même famille pour construire ou acquérir une résidence principale ;
• Mettre en place un statut du bailleur privé, véritable dispositif pérenne d’amortissement qui permettrait de faciliter l’#investissement des propriétaires dans le neuf comme dans l’ancien ;
• Prendre de réelles mesures afin de massifier la #RénovationÉnergétique pour tous les ménages : simplifier et stabiliser les modalités ainsi que les conditions de financement ;
• Revenir sur la baisse des #APL qui fait peser tous les ans un prélèvement de 1,3 milliard d’euros sur les bailleurs sociaux et restaurer leurs capacités d’investissement en revenant à un taux de TVA réduit de 5,5%.

Il y a urgence à trouver des solutions à ce problème de société qui va bientôt toucher tous nos concitoyens !

SOURCE : BTP83 – La lettre du mois de février 2024