Skip to main content

TOULON : La Métropole TPM, un rôle de coordonnateur et d’…

Print Friendly, PDF & Email
Floriane Dumont
28 Nov 2023

Partager :

TOULON : La Métropole TPM, un rôle de coordonnateur et d’ingénierie au service de la jeunesse

TPM œuvre pour ses jeunes !

 La Métropole TPM a voulu asseoir sa politique métropolitaine en faveur de la jeunesse et particulièrement en direction des 18-25 ans.

Elle réunit ce lundi, l’ensemble des acteurs mobilisés sur cette thématique.

TPM est un acteur majeur du territoire, elle dispose d’une ambition qu’elle porte au regard de ses compétences propres et des enjeux qu’elle se fixe :

Une métropole dynamique, accueillante, solidaire, qui capitalise sur la jeunesse en lui permettant de s’émanciper et d’être autonome.

Une métropole attractive, innovante qui offre à chaque jeune les conditions pour se réaliser, s’épanouir et se projeter sur le territoire.

4 ambitions guident cette politique Jeunesse :

  • Capitaliser sur la jeunesse, sa vision et sa capacité de résilience.
  • Favoriser l’émancipation avec des mesures d’accompagnement.
  • Améliorer les outils de lutte contre la précarité des jeunes et prévenir l’exclusion.
  • Promouvoir l’attractivité du territoire au service du bien-être des jeunes.

En 2021, la volonté de mettre en place un Plan Jeunes a été affirmée. La Métropole, à l’appui de son service jeunesse et proximité, présente aujourd’hui cette politique Jeunesse. La Métropole remplit d’une part, un rôle de coordonnateur et d’ingénierie et d’autre part, un rôle d’opérateur direct.

TPM a un rôle de coordonnateur

Parce que les acteurs doivent se connaître, se parler, observer leur complémentarité pour finalement chaque fois, faire mieux pour les jeunes, la Métropole TPM a mis en place des instances de coordination :

  • Un COPIL Jeunes qui rassemble les principaux acteurs de la jeunesse, du monde universitaire, de la formation, de l’insertion, de l’emploi.
  • Une instance de coordination du Fonds d’Aide aux Jeunes (FAJ) à l’attention des jeunes plus vulnérables puisque cette instance réunit les prescripteurs du FAJ, c’est-à-dire les missions locales, les Unités Territoriales Sociales (UTS) du Département…
  • Un réseau des services Jeunesse des Villes pour, à la fois, faire un lien sur le public que TPM ne couvre pas et qui va devenir de jeunes adultes mais également voir les actions qui peuvent être conduites ensemble.
  • Des groupes de travail ont également été initiés au sein de la Métropole, dans le cadre de la Convention Territoriale Globale signée avec la CAF notamment sur l’insertion sociale et professionnelle des jeunes.
  • Et enfin une instance de participation a été créée : le Conseil de la Vie Etudiante et de la Jeunesse qui se veut notamment être un aiguilleur des politiques jeunesse de la Métropole. 

TPM met en place des observatoires 

Avec l’Agence d’Urbanisme de l’Aire Toulonnaise – Audat est présenté aujourd’hui un portrait de la Jeunesse du territoire. Par ailleurs un observatoire Jeunes a été initié, et c’est le premier observatoire de ce type en France.