Skip to main content

TOULON : Des travaux de maintenance sur les autoroutes A8…

Print Friendly, PDF & Email
Floriane Dumont
8 Déc 2023

Partager :

TOULON : Des travaux de maintenance sur les autoroutes A8 et A50 dans les secteurs de Fréjus, Saint-Cyr-sur-Mer et Bandol

La semaine prochaine, VINCI Autoroutes réalisera des travaux de maintenance sur les autoroutes A8 et A50 dans les secteurs de Fréjus, Saint-Cyr-sur-Mer et Bandol.

Afin de garantir la sécurité des équipes et des usagers, ces opérations nécessiteront la fermeture des échangeurs de Fréjus (n°38), Saint-Cyr-sur-Mer (n°10) et Bandol (n°12). Pour limiter la gêne au trafic, les interventions auront lieu de nuit, entre 21h et 6h, du lundi 11 au vendredi 15 décembre.  

LES MODIFICATIONS DE CIRCULATION – SEMAINE DU 11 DECEMBRE 2023

Autoroute A8 en direction d’Aix-en-Provence

Echangeur de Fréjus (n°38)

2 nuits, du lundi 11 au mercredi 13 décembre, de 21h à 5h : fermeture de la bretelle d’entrée.

Les conducteurs pourront emprunter la bretelle d’entrée de l’échangeur de Puget-surArgens (n°37).

4 nuits, du lundi 11 au vendredi 15 décembre, de 21h à 6h : fermeture de la bretelle de sortie.

Les conducteurs pourront emprunter la bretelle de sortie de l’échangeur de Puget-surArgens (n°37).

Autoroute A50

Echangeur de Saint-Cyr-sur-Mer (n°10)

La nuit du mardi 12 au mercredi 13 décembre, de 21h à 5h : fermeture des bretelles de sortie.

En direction de Toulon, les conducteurs pourront emprunter la bretelle de sortie de l’échangeur de Bandol (n°12). En direction de Marseille, les conducteurs pourront emprunter la bretelle de sortie de l’échangeur de La Ciotat (n°9). Les poids lourds devront sortir via l’échangeur de La Cadière d’Azur (n°11).

 Echangeur de Bandol (n°12)

La nuit du mercredi 13 au jeudi 14 décembre, de 21h à 5h : fermeture des bretelles d’entrée.

En direction de Toulon, les conducteurs pourront emprunter la bretelle d’entrée de l’échangeur d’Ollioules (n°12.1). En direction de Marseille, les conducteurs pourront emprunter la bretelle l’échangeur de La Cadière d’Azur (n°11)