Skip to main content

TOULON : Au Musée d’Art (MAT), De Delacroix à Signac, l&r…

Print Friendly, PDF & Email

Partager :

TOULON : Au Musée d’Art (MAT), De Delacroix à Signac, l’aquarelle dans tous ses éclats

Précieuse, délicate, fragile, l’aquarelle a souvent été perçue comme une technique secondaire peu capable de rivaliser avec la puissance d’évocation de la peinture à l’huile.

L’exposition estivale du Musée d’Art de Toulon, De Delacroix à Signac, l’aquarelle dans tous ses éclats, cherche au contraire à révéler son importance au sein de l’histoire de l’art du XIXe siècle jusqu’au début du XXe siècle.

La mise en lumière récente de l’aquarelle, au fil d’expositions et d’ouvrages dédiés, a permis de souligner ses qualités propres, qui accompagnent les évolutions picturales du siècle. Suivant des artistes majeurs, l’exposition cherche à retracer les mutations et amitiés artistiques qui ont prédestinées à son avènement.

Au fil d’un parcours chronologique, ponctué par une scénographie intimiste valorisant le format réduit des œuvres, les visiteurs pourront apprécier l’évolution de l’utilisation de l’aquarelle. D’abord réservée à la sphère privée de l’atelier, moyen d’étude ou sujet de fantaisie, cette technique artistique singulière gagne ses lettres de noblesse et devient un genre en soi, aussi digne d’être pratiquée que la peinture à l’huile.

Si l’aquarelle se diffuse en Angleterre dès le XVIIIe siècle elle prend son essor en France en premier lieu sur les bords de Seine, grâce à la découverte des aquarellistes anglais (Bonington) par les peintres romantiques (Delacroix, Huet). Par la suite, c’est en Normandie qu’elle trouve sa pleine expression, notamment du fait de sa simplicité de transport (Isabey, Boudin, Jongkind). Les écoles du Sud en exploitent les potentialités colorées et lumineuses (Ziem, Nardi, Courdouan, Mossa) tandis que les impressionnistes et post-impressionnistes de la fin du XIXe à l’aube du XXe siècle (Picasso, Cross, Signac) y voient un moyen d’expérimenter la division de la touche et l’expression de la lumière.

Avec le soutien exceptionnel du musée d’Orsay et riche d’une sélection de presque cent œuvres issues des plus grandes collections parisiennes : Cabinet d’Arts Graphiques du musée du Louvre, de la Fondation Custodia, du Petit Palais, du musée Eugène Delacroix, … et régionales : musée Granet d’Aix-en-Provence, musée Ziem de Martigues, musée de l’Annonciade Saint-Tropez…, ainsi que de galeries et de collectionneurs privés, l’exposition dévoile les multiples facettes de l’aquarelle.

La sensibilité intrinsèque à cette technique, impose la rareté de ses œuvres, peu montrées pour des raisons de conservation. L’exposition De Delacroix à Signac, l’aquarelle dans tous ses éclats est d’autant plus indispensable qu’elle présente des œuvres inédites, exceptionnellement réunies.

Avec le soutien du Musée d’Orsay.

Vernissage vendredi 14 juin 2024 à 18h;

Exposition du 15 juin au 6 octobre 2024.

 

Musée d’Art de Toulon 

113 boulevard Leclerc 

Toulon 

04 94 36 81 15 

museeart@mairie-toulon.fr 

Entrée libre

Ouvert du mardi au dimanche 12h/18h

Fermé le lundi et les jours fériés.