Skip to main content

THEOULE SUR MER : De château délaissé à 5 étoiles raffiné…

Print Friendly, PDF & Email

Partager :

THEOULE SUR MER : De château délaissé à 5 étoiles raffiné, une métamorphose sur fond de Méditerranée

Édifié en 1630, le Château de Théoule a traversé les époques et opéré plusieurs mues au fil de ses propriétaires.

A l’origine savonnerie alimentée par les oliveraies de la région, il s’est transformé en maison particulière avant de rouvrir ses portes en tant que prestigieux établissement hôtelier. Sous l’ombrelle d’excellence du Groupe Millésime, le bâtiment en sommeil a été entièrement rénové et redécoré. Près de quatre ans ont été nécessaires pour une métamorphose qui allie conservation patrimoniale, travaux d’orfèvre, déco ciselée et vue 5 étoiles sur la Méditerranée.

Le 8 mars dernier, cette adresse d’exception est devenue la première Maison Millésime sur la riviera française, rejoignant ainsi les autres Maisons de la Collection. Situé dans la baie de Cannes, ce sublime écrin azuréen propose désormais 44 chambres & suites, quatre bars, un spa, une piscine extérieure, deux restaurants, un rooftop et une plage privée.

CONSERVER L’ÂME D’UN LIEU D’EXCEPTION

Le défi lancé par le groupe Millésime à l’équipe experte de ML Architectes ? Restaurer un lieu à l’état dégradé sans le dénaturer ; lui redonner l’éclat de son passé en y ajoutant l’indispensable modernité liée au confort d’aujourd’hui. Pas question de toucher aux éléments emblématiques de la région ! La façade en pierres de l’Esterel a gardé la patine du temps. A l’extérieur, la luxuriante végétation méditerranéenne sublime le château, notamment dans la cour d’honneur. A l’intérieur, Louis Legrix de la Salle et Alice Vautier du cabinet ML Architectes ont travaillé main dans la main avec Marie-Christine Mecoen, la Directrice artistique de Millésime, pour identifier les éléments à conserver. Ainsi, boiseries, encadrements de portes, portes en bois et poignées de fenêtres continuent à témoigner du passé

Pour le cabinet d’architectes, le projet a duré 3 ans et demi, dont un an d’étude et deux ans et demi de travaux. Débutée en plein confinement, cette aventure d’envergure a multiplié les performances. Notamment celle d’obtenir un permis de construire en seulement deux mois et demi au lieu des six mois habituels ! En dépit de sa complexité, la feuille de route a été respectée grâce à l’incroyable synergie qui a soudé tous les acteurs autour du Groupe Millésime pour relever ce superbe défi : le groupe BMF, ML Architectes, M. Botella, Maire de Théoule et son équipe municipale, Matthieu Perrin, architecte des bâtiments de France, et le paysagiste cannois Hervé Meyer.

L’agence a dû composer avec l’existant : un château au look écossais, un bâtiment moderne (la Villa) et une petite maison côté port. Soit trois univers à consolider et à relier pour créer le parcours client idéal. Pour faire écho à l’inspiration de l’ancien propriétaire écossais Lord Harry Crowford, ML Architectes a recommandé d’ajouter un niveau sur le château ; un entresol avec des fenêtres identiques pour conserver l’identité de l’édifice. ML Architectes a également soutenu l’idée de surélever le bâtiment annexe baptisé la Villa. Autre parti pris immédiat : orienter l’intégralité des suites et chambres vue mer, pour permettre à tous les clients de s’immerger dans le bleu de la Méditerranée.

TROIS UNIVERS SUBTILEMENT RELIÉS

Si le charme des tourelles du Château a séduit les architectes, celles-ci ont néanmoins posé quelques complexités géométriques. ML Architectes a alors proposé de créer des chambres avec des fenêtres tryptiques sur l’entresol existant, ajoutant ainsi 5 chambres à la bâtisse tout en gardant des proportions esthétiques. L’ensemble des fenêtres a été changé pour une mise aux normes de l’isolation. La partie Château est désormais composée de 8 suites (jusqu’à 75 m²) et 12 chambres (jusqu’à 40 m²) spacieuses vue mer avec terrasse, d’un bar snacking et d’un SPA avec trois salles de massages, d’un bassin à bulles, d’un hammam, d’un sauna et de deux bains nordiques à l’extérieur.

Les architectes souhaitaient initialement conserver le bâtiment moderne existant. Après 6 mois d’études, de nombreuses pathologies sur les fondations les ont contraints à revoir leur copie. Il a donc été entièrement rasé et refait à neuf avec des matériaux nobles et pérennes, lui offrant une allure Art déco des années 30 inspirée de la French Rivera. Un projet immédiatement validé par l’architecte des bâtiments de France. Alcôves et pergolas apportent à ce bâtiment baptisé La Villa une nouvelle esthétique raffinée et élégante. Composée de 21 chambres spacieuses avec terrasse ou balcon vue mer, La Villa accueille également le restaurant gastronomique italien de 135 m² et un Rooftop de 140 m² privatisable pour les événements.

Pour une expérience plus intimiste, la Maison des Pêcheurs bénéficie d’un emplacement unique avec vue sur la marina. Elle abrite trois chambres avec terrasse : deux chambres communicantes au rez-de-chaussée (chambre de 50 m² et suite de 60 m²) idéales pour accueillir les familles et une chambre de 50 m² à l’étage. Pour relier Château, Villa et Maison des Pêcheurs, l’agence a conçu des cheminements paysagés et un passage extérieur excavé permettant aux clients de déambuler à leur guise. Mais aussi d’accéder à la boutique, au glacier, à la plage, à la piscine extérieure et au restaurant tout en contemplant la nature généreuse, travaillée avec soin par le paysagiste local. La cour d’honneur à la végétalisation grandiose dessert à la fois le Château et la Villa.

HISTOIRES DE DÉCO

Pour habiller ce joyau, il fallait une déco alliant luxe, authenticité, identité raffinée et sens du détail aiguisé. Une mission que les nouveaux propriétaires ont tout naturellement confiée au talent et à la créativité de Marie-Christine Mecoen, Directrice Artistique de Millésime. A l’image de tous ses projets, elle s’est mise à l’écoute de l’âme du lieu et de sa rocambolesque histoire pour imaginer et mettre en scène un décor de palace à la parfaite singularité. Avec toutefois une petite nouveauté. Compte tenu des différents univers réunis en un seul lieu, elle ne s’est pas contentée de raconter une seule histoire…

Côté Château, Marie-Christine Mecoen s’est inspirée de l’histoire du lieu pour traduire en déco son incroyable parcours à travers les siècles. Les parquets existants ont été réédités. De nombreuses boiseries ont été conservées. Les étages et les chambres font d’élégantes références à la savonnerie historique et aux fragrances toutes proches de la Méditerranée. Ainsi, un étage est dédié à l’univers du parfum avec des chambres baptisées : Note de tête, Note de coeur, L’Eau de la Reine ou Camomille. Un autre étage évoque les fleurs : valériane, fleur de jasmin ou iris. Les fenêtres sont habillées de voilage en gaze blanc immaculé qui vole au gré de la brise marine. Des panneaux de soie, clin d’œil à la famille d’industriels des soieries de Lyon, un temps propriétaire du Château, ont été installés. Pour allier le sensoriel au visuel, la palette de couleurs travaille les nuances du doré pour un camaïeu solaire omniprésent.

Côté Villa, c’est une toute autre histoire ! Marie-Christine Mecoen a choisi de s’inspirer de l’univers Art déco pour le restaurant et des fonds marins de la Côte d’Azur dans les chambres. Des portes en fer forgé des années 30 et des sols de terrazzo couleur sable de Théoule constituent la colonne vertébrale du restaurant gastronomique. Les murs évoquent instantanément l’Italie avec leurs mosaïques en trompe l’œil, subtilement soulignées de sublimes canapés de velours. Dans les chambres, la palette de couleurs a été travaillée en teintes personnalisées qui rappellent les eaux de la Méditerranées. Dans chaque chambre, des rideaux multicolores de gaze de lin créés exclusivement pour ce projet s’harmonisent avec des pièces de mobilier années 20 soigneusement sélectionnées.

PIÈCES EXCLUSIVES POUR PROJET UNIQUE

Unique par son histoire, son emplacement et ses prestations, le Château de Théoule l’est également par sa décoration. Sous la houlette inspirée de la Directrice Artistique de Millésime qui a imaginé les ambiances dans leurs moindres détails, plusieurs maisons d’exception ont été mises à contribution. De grandes marques ont ainsi créé tout spécialement pour ce projet plusieurs éléments de décoration et pièces de mobilier.

La marque Maison de Vacances, incarnée par la styliste Emmanuelle Fouks et le directeur artistique Nicolas Mauriac, a décliné son expertise pour créer une ligne de gazes de lin aux couleurs des fonds marins pour les rideaux côté Villa. Bercée par la French Riviera, l’enseigne Courant Sauvage a su recréer une ambiance bohême chic avec ses parasols autour de la piscine et sur les terrasses des chambres du Château. La Maison Jean Vier s’est vue confier la conception de « tentes » pour les extérieurs du Château, ainsi que des tringles et des caches sommiers. Labyrinthe Interiors a créé les canapés pour le restaurant gastronomique. Mis en Demeure, le bureau de décoration du chineur passionné Philippe Daraux, a ajouté méridiennes et canapés.

Pour en savoir plus sur les maisons Millésime : Château de SacyBrindosChâteau LéognanDomaine de RabaVilla des Orangers et Cocorico