Skip to main content

PARIS : Éric PLAT réélu PDG d’Atol les Opticiens

Print Friendly, PDF & Email

Partager :

PARIS : Éric PLAT réélu PDG d’Atol les Opticiens

Éric Plat, Président-Directeur Général d’Atol les Opticiens depuis 2010, a été réélu, pour un mandat de 6 ans, le lundi 6 mai 2024 sur le principe d’un homme = une voix par les 11 membres du Conseil d’Administration d’Atol, eux-mêmes élus par les opticiens Associés de la coopérative.

Sous son impulsion, l’enseigne a pris un virage significatif : produits en marque propre totalement revus afin de booster les ventes, segmentation de l’enseigne avec l’arrivée d’Atol Access et Atol Audition, digitalisation de la relation client, innovation avec la première lunette connectée pour les dyslexiques, points de vente rénovés, communication nationale et locale modernisées, logiciel magasin transformé, site internet relooké, politique d’économie de carbone renforcée… : autant d’orientations couronnées de succès. En témoigne un chiffre d’affaires en hausse de plus de 100 millions d’euros en 3 ans, avec l’ambition d’atteindre les 600 millions d’euros d’ici trois à cinq ans en misant sur le développement continu en optique et en audition.

Depuis 14 ans à la tête de la coopérative créée en 1970, Éric Plat s’est démarqué par son aptitude à fédérer autour de projets ambitieux permettant à l’enseigne de surmonter la complexité d’un marché ultra-concurrentiel ; et pour preuve : Atol sort d’une année 2023 record, avec un chiffre d’affaires de 455 millions d’euros, en augmentation de 6,3% comparée à celle précédente.

« Ce nouveau mandat est une vraie fierté. C’est grâce à la force du collectif et l’agilité de notre modèle économique que nous obtenons ces résultats. L’alignement des intérêts de l’enseigne et des Associés permet d’obtenir un investissement sans faille d’une majorité d’opticiens Atol sur le terrain qui ont à cœur de faire rayonner la marque, enseigne coopérative, et de réussir ensemble. Pour les collaborateurs en quête de sens, c’est une source de motivation supplémentaire indéniable. Ma croyance dans ce modèle n’a cessé de croître au fil des années », précise Éric Plat.

ATOL LES OPTICIENS : L’UNE DES RARES ENSEIGNES ENCORE À 100% EN COOPÉRATIVE

En optant pour le modèle de la coopérative il y a plus de 50 ans, l’Association des Techniciens en Optique et Lunetterie, dénomination originelle d’Atol, a fait le choix de miser sur une croissance saine en s’appuyant sur un réseau soudé par une vision commune.

Rare enseigne restée 100 % en coopérative sur son secteur, Atol est animée par des vertus de partage des compétences et d’échange d’idées.

Symbole de sa gouvernance démocratique, le Conseil d’Administration, composé de 12 opticiens élus par leurs pairs, travaille de concert avec les experts du Comité de Direction. Ancrés dans les réalités opérationnelles et les enjeux du quotidien, étant tous opticiens, ils occupent un rôle hybride au sein de la coopérative et assument les grandes décisions stratégiques et opérationnelles. Garant de la prise en compte des attentes du réseau, n’hésitant pas à se remettre en question perpétuellement, ils travaillent de concert avec les cadres du Comex qui assurent la gestion opérationnelle de la coopérative.

L’organisation a su trouver l’agilité nécessaire à son développement grâce au bon équilibre qui s’est créé entre des administrateurs, opticiens de proximité, en permanence aux prises avec le marché, et les cadres et salariés de la tête de réseau qui apportent leur savoir-faire métier.