Skip to main content

STRASBOURG : Prix pour les projets scolaires innovants da…

Print Friendly, PDF & Email
Floriane Dumont
6 Avr 2024

Partager :

STRASBOURG : Prix pour les projets scolaires innovants dans le domaine de l’enseignement de l’histoire

Le prix HISTOLAB pour les projets scolaires innovants dans l’enseignement de l’histoire est décerné à huit écoles, originaires de France, d’Irlande, de Serbie, d’Espagne et de Türkiye et un projet international.

Le prix a été remis aux écoles gagnantes lors des Journées européennes HISTOLAB de l’innovation dans l’enseignement de l’histoire 2024 ayant lieu au siège du Conseil de l’Europe à Strasbourg.

Le prix HISTOLAB pour les projets scolaires innovants dans l’enseignement de l’histoire encourage les élèves à partager et à exprimer leurs idées et leurs préférences sur la manière dont il souhaiterait apprendre l’histoire.

Quelque 441 candidatures ont été soumises dans le cadre d’un appel à projets qui s’est déroulé pendant l’hiver 2023/2024. Les élèves ont été invités à réfléchir sur leurs expériences en matière d’apprentissage de l’histoire et à soumettre leurs idées sur la manière dont l’enseignement de l’histoire pourrait être plus efficace pour répondre à leurs intérêts, tout en renforçant leur compréhension de la culture démocratique et du respect des droits de l’homme, tels que promus par le Conseil de l’Europe.

« Ce prix n’est pas seulement une récompense pour les écoles, pour leurs efforts et pour l’excellent rôle d’encadrement incarné par les professeurs d’histoire. C’est aussi un signal que nous voulons envoyer aux jeunes pour leur dire qu’ils peuvent apporter leurs idées et qu’ils peuvent nous guider sur la manière dont l’histoire devrait être enseignée dans un monde en constante évolution. Les apprenants devraient toujours être au premier plan, et ce prix est précisément une reconnaissance de cela. Félicitations à tous les étudiants, enseignants et écoles impliqués », a déclaré Aurora Ailincai, cheffe de la division de l’enseignement de l’histoire et directrice exécutive de l’Observatoire de l’enseignement de l’histoire en Europe, lors de la cérémonie de remise des prix.

« Nous remercions toutes les femmes qui se sont battues bec et ongles pour obtenir ce que nous appelons aujourd’hui nos droits fondamentaux, comme travailler ou voter. L’inspiration pour notre film est venue de cette chose simple pour laquelle les femmes se sont rebellées il y a un siècle : le vote », ont déclaré des étudiants de Muratpaşa Türk Telekom Anadolu Lisesi, Türkiye, qui font partie des lauréats du prix.

Liste des projets :

France :
Lycée Charles Péguy, Eysines, pour « Un camp d’Internement à Bordeaux, le camp de Mérignac-Beaudéssert » où les élèves ont joué le rôle d’historiens pour rechercher et localiser le site actuel d’un ancien camp d’internement de Vichy, y compris la création d’un modèle 3D du camp et d’un site web avec des informations sur le camp et les internés.

Irlande :
Corpus Christi Primary School, Moyross, Limerick, pour « Flight of the Wild Geese », un film sur l’histoire de Limerick dans les années 1690.

Serbie :
XIV Beogradska Gimnazija de Belgrade, pour « Belgrade Adventure », un site web créé par les élèves à partir de leurs recherches sur les sites historiques de Belgrade.

Espagne :
IES Las Norias de Monforte del Cid, Espagne, pour « Suitcase of Exile », où l’histoire a rencontré un projet artistique à travers lequel les élèves apprennent l’histoire de la migration et des réfugiés en créant des « valises » appartenant à des personnages historiques qui ont eu des expériences d’exil et d’émigration.

Türkiye :
– Private Sanko Secondary School Gaziantep, pour « Zaman Kapsulu Hikayeleri », un podcast sur la façon dont un événement dans un pays (la Révolution française) peut affecter d’autres endroits dans le monde (l’Empire ottoman).
– Belediye Fen Lisesi de Fethiye, Muğla, pour « AReon application for Historical sites » – prototype d’une application qui utilise la réalité augmentée (AR) pour soutenir l’apprentissage immersif dans les sites historiques et les musées. Elle comprend des éléments interactifs tels que des lignes de temps et des jeux pédagogiques tels que des puzzles.
– Muratpaşa Türk Telekom Anadolu Lisesi, pour « Bizim Seçimimiz », une pièce de théâtre sur le droit de vote des femmes dans le monde qui plaide en faveur de l’égalité des sexes, examine les perspectives de différents pays (Turquie, France, Italie, Mexique) et montre les liens entre les différentes parties du monde.
– TOKI Güneşparkevleri Kaihl Küçükçekmece, Istanbul, pour « Reclaiming marginalised narratives », un essai sur la nécessité d’inclure des perspectives marginalisées et sous-représentées dans les programmes d’histoire, avec des suggestions de méthodes d’apprentissage actif pour améliorer l’inclusivité.

Projet international :
Footprints for Freedom – Collaboration entre des écoles d’Allemagne, de France, de Pologne et d’Ukraine dans le cadre de laquelle les élèves créent du contenu informatif pour une application, sur la base de leurs propres recherches concernant des sites historiques locaux liés à l’histoire de l’Holocauste.